publicité
Opinion

Simonetta Sommaruga, proche aidante

Blaise Willa, Directeur de publication et rédacteur en chef - jeu. 01/12/2022 - 00:00
L'éditorial de générations du mois de décembre 2022.
Conseillère fédérale Simonetta Sommaruga proche aidante démission
La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga lors d'un entretien avec générations au printemps 2021.  © Sandra Culand

Les proches aidants — et ils sont des dizaines de milliers en Suisse — la remercieront peut-être un jour. Le 2 novembre dernier, la conseillère fédérale socialiste Simonetta Sommaruga a annoncé sa démission après douze ans consacrés, pour l’essentiel, aux intérêts des Suisses et des Suissesses et à l’avenir de notre pays au sein du monde. Lourde tâche, tâche violemment disputée aussi, en particulier ces jours, face à la guerre, à la crise énergétique et environnementale majeure qui frappe notre planète et met sous pression son département.

Après avoir géré des crises et des gens, gagné des batailles aussi, Simonetta Sommaruga, 62 ans, aurait donc pu se retirer sur la pointe des pieds et rejoindre, au nom de la sacro-sainte sphère privée helvétique, ce grand silence dont se vêtent volontiers les anciens régents fédéraux. Elle a préféré parler.  En expliquant, la gorge nouée, que son mari, l’écrivain Lukas Hartmann,...

publicité

La suite est réservée à nos abonné·e·s

Découvrez nos offres d’abonnement

En lecture
Simonetta Sommaruga, proche aidante
publicité