Les animaux de compagnie, autres victimes de la crise

Crise augmentation abandons animaux domestiques

Sous pression financière, certains en viennent hélas à abandonner leur animal de compagnie. © iStock

Face à l’inflation, certains maîtres doivent se serrer la ceinture pour subvenir aux besoins de leur bête, voire, solution extrême, placer leur animal dans un refuge. Un vrai drame. Enquête sur les prémices d’un phénomène. © iStock

La crise énergétique actuelle n’épargne personne, même pas nos animaux de compagnie. Pour preuve les refuges de France ou de Belgique, où les abandons de chiens et de chats sont devenus légion. Face à l’inflation, beaucoup de maîtres n’arrivent en effet plus à joindre les deux bouts et se voient contraints, en dernier recours, de se séparer de leurs compagnons à quatre pattes. 

Edition abonnés

Edition abonnés

L'accès à la totalité de l'article est protégé.

Déjà abonné?

Gérez votre abonnement

Devenez abonné pour accéder à cet article

  • 30% de reduction en vous abonnant en ligne
  • des tarifs préférentiels dans la boutique et voyages
  • des centaines de billets offerts chaque mois

Abonnez-vous