COVIS-19: une étude mondiale est lancée!

Les seniors, un apport prioritaire dans cette enquête mondiale. Istock

Quels sont les conséquences physiques et psychiques de la pandémie sur la population? Près de 200 chercheurs de plus de 40 pays, dont la Suisse, récoltent actuellement des données. Votre participation est capitale

Une recherche inédite et massive, à laquelle participe la Suisse, vient d'être lancée à l'échelle mondiale. Près de 200 chercheurs de plus de 40 pays, répartis sur les six continents, récoltent actuellement des données. "Cette étude vise à évaluer les effets physiques et psychiques de la pandémie du COVID-19, explique leur gouvernance. Les connaissances qui découleront devraient permettre de mieux soutenir les personnes en période de pandémie et de déterminer quelles catégories sont plus ou moins exposées à des problèmes de santé physique et psychique dans de telles circonstances. ». Plus de 50'000 personnes de 112 pays ont dèjà rempli ce questionnaire, dont plusieurs centaines de Suisses. Le questionnaire est disponible dans les 4 langues nationales, donc romanche y compris.

Population vulnérable

Il apparaît essentiel que les personnes âgées y participent de manière active. En effet, quel a été l'impact de la pandémie, en particulier sur cette population vulnérable, soumis, de plus, à un confinement strict pendant plusieurs semaines? Quel a été aussi l'impact des mesures prises pour contrôler cette pandémie sur les personnes elles-mêmes et leur santé en particulier? Dans l’épisode Covid-19, on observe que ces mesures ont particulièrement impacté les personne âgées qui ont été isolées, coupées du monde et qui, en même temps, ont vécu de manière encore plus vive la question du risque pour leur vie. Cette étude devrait donc permettre de mieux comprendre l'impact global et d'adapter les directives et mesures si une même situation devait se présenter à nouveau. 

Le CHUV, qui participe à la recherche, indique qu'il s'agit de la plus grande étude jamais menée sur ce thème. 17 chercheurs suisses sont impliqués dans la démarche, dont des équipes de Lausanne, Berne et Fribourg.  La population est invitée à y participer en se rendant sur le site internet www.coh-fit.com et en remplissant l’enquête de manière anonyme.

Lien pour participer à l'étude de manière anonyme:

www.coh-fit.com

 

 

0 Commentaire

Pour commenter