Bienvenue au sex-shop

©DR

Avez-vous fait récemment l’expérience d’aller dans un sex-shop ? Moi oui, hé hé !

Vous entrez dans ce genre de commerce en vous disant : « Je vais la jouer décontractée, on est au XXIe siècle, les sex-toys ne se commandent plus dans les catalogues Vedia sous pli discret en faisant semblant que ce sont des objets pour se masser le visage. » Aujourd’hui, les seniors ont une vie sexuelle affirmée, on peut avoir envie de dentelles rouges, de bougies de massage et d’autres joyeusetés, sans en avoir honte. C’est même assez chic, en tout cas à Paris dans le Marais. Chez nous, c’est au sous-sol de la gare, mais bon.

Dans la pratique, c’est toujours un peu moins décontracté. Vous entrez et une vendeuse hypercool et hypertatouée vous demande : « Vous cherchez quelque chose de particulier ? » Vous répondez, les yeux baissés : « Merci, je vais regarder. » Et vous regardez. Il y a une partie assez soft, avec des lingeries, des jeux, des huiles, des lubrifiants, des préservatifs, des objets coquins mignons. Alors, vous vous attardez plutôt là. Mais, tant qu’à faire, c’est un peu comme quand on voyage et qu’il y a une curiosité mondialement connue, on ne va pas repartir sans l’avoir vue. On est là, on y va ! Donc, dans la partie plus euh… « spectaculaire » de la boutique, il y a des choses étonnantes. Moi, j’en étais restée au canard vibrant et aux boules de geisha dont on m’avait dit, après mes accouchements, que c’était bien pour remuscler le périnée. Eh bien, je peux vous dire, il y a eu évolution dans le choix. Certaines formes dont vous ne savez objectivement pas ce qu’il faudrait bien faire avec… Et d’autres dont vous voyez très (trop) bien l’utilité. Et puis, on ne parle plus de vibromasseurs (c’est vrai que c’est affreux), mais
de jouets, ce qui prouve qu’il n’y a plus d’adultes dans ce bas monde, juste de grands enfants.

Finalement, je suis repartie avec une crème parfumée et plein d’informations sur les gels avec ou sans silicone. Bref, je me suis bien amusée, ce qui me vaut, désormais, des bons de réduction que je reçois dans ma boîte aux lettres en espérant, finalement pas si décontractée que cela, que mes enfants ne tombent pas dessus.

A cœur joie
par Martina Chyba

1 Commentaire

Pour commenter

J'ai découvert les sextoys relativement tard dans ma vie, par contre par souci de discrétion je privilégie (pour ce domaine) les achats en ligne. En Suisse il y a tout un choix de sites intéressants et pour ma part j'ai privilégié : www.kisskiss.ch
Ce site permet de commander tout un choix de produits, simplement, discrètement et rapidement. Je le recommande et surtout le fameux womanizer!