Sur la piste de Bob Morane

DR

Le romancier Jean-Luc Aubarbier s’est souvenu du héros créé par le Belge Henri Vernes pour la nouvelle aventure de ses deux héros archéologues. Et vogue l’aventure.

Un voyage à travers le monde et dans le temps, voilà ce que nous propose Jean-Luc Aubarbier dans Les sept tours du Diable, un roman qui fleure bon l’ésotérisme et les romans de notre jeunesse. Souvenez-vous, Bob Morane qui affrontait le péril jaune: eh bien, c’est ce qui attend le couple d’archéologues Pierre Cavaignac et Marjolaine Karadec. Notre duo se retrouve en Inde après avoir reçu une lettre ou, plutôt, un appel au secours d’un frère franc-maçon. Ce dernier a découvert un secret qui pourrait changer l’équilibre du monde, comme pendant la Seconde Guerre mondiale. De fait, nos deux héros marchent sur les pas du capitaine Martin Sheen (du nom de l’acteur dans Apocalypse Now) et des nazis au Tibet, en Inde et en Allemagne avant un final qui les ramène dans les environs de Sarlat en France.

En résumé, un roman d’action qui mêle espionnage et histoire se dégustant comme un bon petit rosé à l’apéro durant l’été. L’auteur s’est manifestement amusé en tricotant une intrigue truffée de références et menée tambour battant. Parfois un peu tiré par les cheveux, mais qu’importe, le plaisir est là.

J.-M.R.

Les sept tours du diable, Editions City 

 

 

 

0 Commentaire

Pour commenter