publicité
Société

Notre santé souffre du bruit en silence

Frédéric Rein, Journaliste - ven. 01/10/2021 - 00:00
Elle nous rend vraiment malade. La pollution sonore est à chaque coin de rue. Des initiatives, comme la limitation à 30 km/h, voient le jour pour lui fermer le clapet. 
Bruit. Notre santé souffre en silence
Les nuisances sonores notamment celles des routes peut vite devenir un calvaire au quotidien. © Istock
Cet été, sur la plaine genevoise de Plainpalais, nombreux ont été les riverains à se plaindre des multiples fêtes bruyantes qui se sont déroulées en fin de soirée. Marre de la musique à pleins tubes et des vociférations intempestives qui extirpent violemment des bras de Morphée ! « C’est un bourdonnement de fond constant, un brouhaha qui empêche de dormir correctement », a déclaré à la RTS une habitante du quartier.Autre région, autre sorte d’indécence sonore… En août dernier, un jeune Fribourgeois de 20 ans a choisi la route de Morat, à Granges-Paccot (FR), pour s’amuser à faire vrombir le moteur de sa voiture en accélérant fortement à trois reprises avant de planter sur les freins. Très mauvaise idée : une patrouille de police a dénoncé ce bruit excessif au Ministère public fribourgeois, qui l’a condamné à 400 francs d’amende, assortis de 200 francs de frais de justice. 

...

publicité

La suite est réservée à nos abonné·e·s

Découvrez nos offres d’abonnement

En lecture
Notre santé souffre du bruit en silence
publicité