«Ça bouge à la maison» fait un carton auprès des seniors !

Simone et Alex Cornu sont devenus accros à l’émission qui les maintient en forme, au quotidien.@DR

La qualité de ce programme télévisuel de gymnastique chez soi et l’empathie des deux moniteurs responsables sont sans doute les clés du succès de l’émission qui pourrait perdurer après la pandémie. 

A Bassecourt (JU), chaque matin depuis bientôt un an, Jacqueline et Germain Guenin, 74 ans tous les deux, allument leur télévision à 10 heures sur la chaîne régionale Canal Alpha. Pas question de regarder un feuilleton, mais de participer à une séance de gymnastique pour seniors, dans le cadre de l’émission  Ça bouge à la maison, également disponible sur internet. Un rendez-vous que ce couple actif et plein d’humour honore avec régularité, comme l’explique Germain, autrefois professeur d’éducation physique : « Nous nous efforçons de ne pas manquer les cours, que nous pouvons aussi visionner en replay. Ils sont très bien adaptés, les consignes sont claires… n’importe quelle personne capable de se tenir debout peut les suivre. » S’il a une préférence pour les exercices plus physiques, Germain redoute davantage ceux qui sollicitent la coordination de mouvements, tout comme son épouse qui privilégie, de son côté, les exercices d’équilibre et d’assouplissement. Si l’émission perdure lorsque la situation sanitaire sera revenue à la normale, tous les deux pensent lui rester fidèles… même s’ils espèrent retrouver bientôt le charme de la marche et leurs balades à vélo.

 

 

Un succès inespéré

L’idée de créer le programme Ça bouge à la maison est née de Pro Senectute Arc jurassien, et a rapidement fait des émules dans les autres cantons romands. Vaud, Fribourg, Valais et Genève se sont joints à l’aventure à travers les autres chaînes de télévisions locales La Télé, Canal 9 et Léman Bleu. Ce résultat enchante Vincent Brügger, responsable Sport & Mouvement de Pro Senectute Suisse qui aide à la coordination du projet : « Au départ, alors que tout le monde était confiné, il s’agissait de ne pas arrêter de bouger pour autant. En proposant une émission destinée aux personnes de plus de 60 ans, les organisations Pro Senectute veulent promouvoir la santé et le bien-être des seniors. Nous avons reçu beaucoup de courriers, des retours encourageants, souvent très touchants de toute la Suisse romande, mais aussi de la Suisse alémanique, puisque les cours y sont aussi diffusés après avoir été traduits simultanément en dialecte. » 

 

Si la pérennité de l’émission est assurée jusqu’à la fin de l’année, les responsables réfléchissent déjà à une vision à long terme. Toujours selon Vincent Brügger, il s’agirait de modifier un tant soit peu le paysage télévisuel en contrant l’omniprésence du sport de compétition pour faire une place au « sport santé », offrant la possibilité de pratiquer chez soi, comme le propose Ça bouge à la maison. A ce jour, rien n’est décidé, mais, pour Pro Senectute, l’idée serait d’offrir une possibilité complémentaire aux seniors de pratiquer de la gymnastique régulièrement depuis chez eux, devant leur écran, entraînés par les moniteurs Fanny et Lucas auxquels les téléspectateurs se sont attachés… et de les encourager à intégrer l’un de ses 8200 groupes d’activité physique disponibles sur toute la Suisse.

 

A lire aussi« Les cours de gym à domicile ? Indispensables ! »

 

En forme et de bonne humeur !

Dynamiques et résolument positifs, Simone et Alex Regamey-Cornu, 80 et 82 ans, font, eux aussi, partie des fidèles de l’émission découverte, alors que les cours de gymnastique donnés par le Club des aînés de leur village de Puplinge (GE) ont été mis en veilleuse en raison de la crise sanitaire. Depuis, ils suivent chaque jour l’émission à propos de laquelle ils ne tarissent pas d’éloges. « Elle rythme notre matinée, souligne Alex, et nous adorons cela ! Les coachs sont extrêmement compétents et imaginatifs. Ils ne nous obligent jamais à aller au-delà de nos possibilités, mais nous encouragent à progresser. Et, surtout, ils ont des égards vis-à-vis des aînés. »

Le couple travaille particulièrement l’équilibre, pour éviter les chutes, et la souplesse des articulations. Tous les deux se sentent mieux dans leur peau et plus sûrs dans leurs déplacements depuis qu’ils suivent Fanny et Lucas, et avouent qu’ils seraient très déçus si les séances devaient s’arrêter à la fin de 2021. Outre les bienfaits qu’ils leur procurent, une complicité s’est créée avec leurs moniteurs à travers l’écran et les courriels échangés. Et, comme ils le relèvent : « Même si c’est parfois un peu dur, la gym doit être joyeuse ! C’est le cas ici. Suivre ces cours en couple et avec d’aussi bons coachs nous motive et nous met de bonne humeur ! »

 

 

Martine Bernier

 

UNE NOUVELLE PLATEFORME INTERNET POUR LES SENIORS VAUDOIS

Si vous avez 60 ans et plus, que vous résidez dans le canton de Vaud, que vous souhai-tez y revenir ou le quitter, le nouveau site Info-Seniors Vaud est fait pour vous. Souvenez-vous… Tout a commencé en 2014, lorsque Pro Senectute Vaud a ouvert le Point Info-Seniors Vaud, un service gratuit et confidentiel proposé aux seniors vaudois dès 60 ans et à leurs proches, pour toute interrogation concernant la vie à la retraite. Aujourd’hui, une plateforme internet vient compléter cette offre. 

Elle s’est fixé pour mission de faciliter l’accès à l’information classée en six théma-tiques : habitat et sécurité, dispositions personnelles, questions juridiques, assurances sociales, maintien à domicile, santé, prévention et participation sociale. Les parte-naires contributeurs composés pour l’essentiel d’associations et de fondations à but non lucratif ainsi que de collectivités publiques, diffusent leurs propres informations,  à travers notamment, un Agenda des événements et une Liste des bons plans. 

Quel que soit le renseignement que vous cherchez, vous pourrez l’obtenir en consultant le répertoire des questions déjà traitées ou, si vous n’avez pas trouvé de réponse, en contactant Info-Seniors Vaud au 021 641 70 70 ou sur leur site internet

0 Commentaire

Pour commenter