Mon animal et moi : Maho et Chantal

© Yves Leresche

« Maho a débarqué dans ma vie sur un bateau de la CGN ». La Lausannoise Chantal Lipp a adopté ce bouledogue indiscipliné, il y a trois ans. Aujourd’hui, elle en parle comme d’un enfant gâté.

Quand il était tout petit, Maho a éventré deux fauteuils pendant que sa maîtresse était à la buanderie; elle l’a retrouvé avec plein de mousse blanche autour du museau. Ce fait d’armes, ce jeune bouledogue français ne l’a plus réédité, mais il en dit long sur son caractère : indiscipliné et très curieux. « Il est en outre très tactile, posant toujours une patte sur vous, sociable à souhait, que ce soit avec les gens — qu’il n’hésite pas à lécher s’ils sont bien parfumés — ou ses congénères, souligne Chantal Lipp, sa propriétaire lausannoise de 65 ans. C’est mon second bouledogue, le premier ayant vécu quinze ans. A l’époque, un proche m’avait dit que je tomberais sous le charme de cette race, ce qui n’a pas manqué. Avec son faciès écrasé et ses réactions proches des nôtres, le bouledogue a des attitudes presque humaines. Maho est né à Saint-Paul-en-Chablais, en France voisine. Il a donc débarqué dans ma vie sur un bateau de la CGN, et cela a immédiatement été le coup de foudre ! »   

 

 

Grand amateur de fromage

Mais, aujourd’hui, c’est bien à pied, presque toujours en laisse, qu’il se déplace. « Comme il est peu obéissant, je ne le lâche qu’à la campagne. Il revient toutefois assez vite, car c’est un grand trouillard. » Cela dit, aux yeux de sa maîtresse, c’est un chien presque parfait. « Son seul vrai défaut, c’est d’être têtu. Des flatulences et des ronflements, on s’y fait rapidement ! » Heureusement, car Maho dort sur son lit. « Avec mon ami, on s’était juré de ne pas le laisser monter, mais on a craqué. C’est notre enfant gâté. On se laisse amadouer quand il penche sa tête sur le côté. » Quant à sa gourmandise, Chantal Lipp ne la voit pas comme un vilain défaut : « Il s’agit d’une petite poubelle sur pattes, mais qui a tout de même ses préférences, avoue-t-elle. Il aime notamment les fruits, comme les pommes ou les poires et, surtout, le fromage. Il a aussi chaque jour droit à un petit-suisse. » Un chien qui apprécie également le confort, que ce soit celui du canapé ou celui de son lit en tissu, où se trouvent ses nombreuses peluches. « Il joue aussi comme un fou avec les bouteilles en PET vides, qu’il mâchouille assidûment. » Depuis la retraite de Chantal Lipp, il y a un an, tous les deux ne se quittent plus. Pour leur plus grand bonheur …

 

Frédéric Rein

0 Commentaire

Pour commenter