Mathieu Jaton, l’enfant de l’art

mathieu jaton montreux jazz festival racines

Mathieu Jaton, 47 ans, directeur du Montreux Jazz Festival (MJF). © Emilien Itim

Petit, Mathieu Jaton faisait la sieste sous le piano à queue familial. Aujourd’hui, à 47 ans, il dirige le Montreux Jazz Festival. Les valeurs altruistes de ses parents mélomanes ont fait de ce patron un homme toujours à l’écoute, en phase avec son mentor Claude Nobs auquel il a succédé en 2013.

« Après deux années de silence forcé», le Montreux Jazz Festival fait en 2022 son grand retour dans l’esprit qui a toujours été le sien: la rencontre entre les figures légendaires et les artistes en vogue. «La transmission intergénérationnelle est importante à Montreux.» Né en 1975 dans une famille de mélomanes, Mathieu Jaton se réjouit en particulier de la réunion sur scène de Herbie Hancock, pianiste, claviériste et compositeur de jazz américain de 82 ans, avec Jamie Cullum, jeune pianiste et chanteur de jazz britannique: «Jamie fait du live un spectacle comme le faisait Herbie quand il est arrivé pour la première fois avec son petit piano en bandoulière.» 

Edition abonnés

Edition abonnés

L'accès à la totalité de l'article est protégé.

Déjà abonné?

Gérez votre abonnement

Devenez abonné pour accéder à cet article

  • 30% de reduction en vous abonnant en ligne
  • des tarifs préférentiels dans la boutique et voyages
  • des centaines de billets offerts chaque mois

Abonnez-vous