« Les projets, c’est bon contre l’angoisse de vie ... et de mort ! »

François Berléand est la preuve que la popularité n’est pas une question d’âge, lui qui a été reconnu aux abords de la cinquantaine. Depuis, il enchaîne les tournages sans pour autant lâcher le théâtre. Il est à l’affiche du nouveau film de Cédric Klapisch et bientôt en tournée en Suisse.

Edition abonnés

Edition abonnés

L'accès à la totalité de l'article est protégé.

Déjà abonné?

Gérez votre abonnement

Devenez abonné pour accéder à cet article

  • 30% de reduction en vous abonnant en ligne
  • des tarifs préférentiels dans la boutique et voyages
  • des centaines de billets offerts chaque mois

Abonnez-vous