Le dimanche sans voiture redémarre

Le dimanche sans voiture redémarre

Au niveau de l’embranchement autoroutier de Puidoux-Chexbres (VD), 
les piétons remplacent les voitures
. @ASL
 

Pour encourager la mobilité non motorisée, la ville de Winterthour relance un concept du siècle dernier. En 1956 et en 1973, les autorités avaient eu l’audace de bannir la bagnole le temps d’un jour demeuré festif et convivial dans beaucoup d’esprits. 

« Je m’en souviens bien, on avait fait du patin sur l’autoroute ! » Pour cet habitant de Chardonne (VD), qui avait 15 ans en 1973, le dimanche sans voiture est associé à l’insouciance et à la liberté. D’un seul coup, dans une Suisse tournée alors vers le tout-voiture, l’atmosphère était apaisée et l’air moins pollué. Comme en témoignent les photos de l’époque, la population s’était réappropriée joyeusement les espaces dévolus généralement au trafic.

Edition abonnés

Edition abonnés

L'accès à la totalité de l'article est protégé.

Déjà abonné?

Gérez votre abonnement

Devenez abonné pour accéder à cet article

  • 30% de reduction en vous abonnant en ligne
  • des tarifs préférentiels dans la boutique et voyages
  • des centaines de billets offerts chaque mois

Abonnez-vous