Dante déchaîne toujours les passions

©DR

On a beau fêter le 700e anniversaire de sa mort, l’auteur de La divine comédie ne repose toujours pas en paix. Alors que l’Italie organise de multiples commémorations en l’honneur de Dante, les clans se cherchent des poux. Ainsi, on reproche à l’Etat d’avoir été pingre en n’allouant qu’une somme de 1 150 000 euros à l’événement. Il faut dire que, en 2019, il avait déjà fallu débourser pour les 500 ans du décès de Leonard de Vinci et, encore en 2020, pour le peintre Raphaël. Les habitants de Ravenne où est mort le grand poète, le 14 septembre 1321, s’estiment par ailleurs sous-représentés dans le Comité d’organisation, seul le maire étant admis. A noter toutefois que cette cité n’a jamais voulu rendre la dépouille à Florence où Dante était né. Bref, on se déchire autour de cet anniversaire qui avait normalement pour vocation de rendre hommage à un immense auteur. Dommage, non ?

 

 

0 Commentaire

Pour commenter