Trouver le loisir qui vous convient près de chez vous, c’est facile !

©DR/Prosenectute

Pendant ou après la pandémie, pas question d’arrêter de s’instruire ou de s’amuser. Pro Senectute présente actuellement toutes ses offres de cours et de détente sur une plateforme en ligne. Des activités pour tout le monde !

Que nous soyons encore sous l’emprise ou enfin libérés des restrictions sanitaires dues au  Covid-19, il est hors de question de renoncer à se cultiver et à se divertir. Raison pour laquelle Pro Senectute Suisse a remis à jour tout l’éventail des offres de loisirs proposées au public, accessibles en quelques clics sur son site internet.

 

Qu’il s’agisse de cours culturels ou de langues, d’informatique, de sport ou d’autres loisirs, chacun peut trouver son bonheur, quelle que soit sa région de résidence en Suisse.

 

Pratiquement, il vous suffit de taper le code postal de la commune ou de la ville de votre choix et vous obtiendrez un aperçu de toutes les offres disponibles dans un rayon de 20 kilomètres. Vous découvrirez une large palette d’offres de loisirs et de cours. En extérieur, en virtuel ou en intérieur, les cours de Pro Senectute vous permettent de rencontrer de nouvelles personnes et de partager un intérêt commun. Nelly Bally et Jean-François Buholzer vous invitent à 
la découverte.

 

On joue à tout âge !

Nelly ouvre tous les quinze jours les portes de sa demeure à Vaulion aux participants du rendez-vous jeux qu’elle anime bénévolement depuis trois ans dans le cadre de Pro Senectute Vaud. « Nous jouons, en fonction des envies de chacun, au Scrabble, aux cartes ou au Rummikub, explique-t-elle. J’ai aussi proposé des jeux de mémoire qui occasionnent souvent de belles parties de rires ! Après deux heures de jeux environ, vient la collation. » Des instants privilégiés où les échanges sont riches de l’actualité du moment, mais également de souvenirs ou d’histoires touchantes.

« En principe, nous nous retrouvons le lundi, tous les quinze jours, mais, depuis l’arrivée de la pandémie, le groupe est très restreint et, seules, deux fidèles continuent de venir. Donc, j’ai organisé l’activité chaque semaine, car c’est parfois l’unique occasion pour les joueurs d’avoir une relation sociale, puisque beaucoup ne sortent plus. J’espère voir bientôt revenir les autres participants ! »

Dans le village, tout le monde ou presque se connaît, et les membres du groupe, âgés de 80 à 90 ans, ont créé, entre eux, une belle complicité. Nelly Bally aimerait, aujourd’hui, pouvoir accueillir de nouvelles personnes pour étoffer les équipes…

 

Do you speak english ? 

A Péry (BE), bien avant qu’il ne prenne sa retraite, Jean-François Buholzer, 68 ans, avait déjà le projet de suivre, un jour, un cours d’anglais. C’est aujourd’hui chose faite grâce à Pro Senectute Arc jurassien : « Depuis quatre ans, je suis un cours tous les quinze jours, explique cet ancien conducteur de locomotive. A présent, je comprends mieux l’anglais, mais je le parle encore mal. Nous avons malheureusement perdu notre première professeure qui était un véritable arc-en-ciel. Pro Senectute nous a trouvé un nouveau prof qui a repris au pied levé l’enseignement. Nouvelle personne, nouvelle ambiance, mais super cool. Depuis l’arrivée du Covid, le cours est donné par visioconférence. C’est plus compliqué, et surtout... nous ne pouvons plus aller prendre un verre entre participants après la séance ! Mais je continue. »

En attendant que les mesures sanitaires s’assouplissent, Jean-François a été rejoint par son épouse, Marlyse, 61 ans et désireuse, elle aussi, de s’initier à la langue de Shakespeare. Leur but commun : acquérir des notions suffisantes pour pouvoir se débrouiller lorsqu’ils voyageront dans les pays anglophones. Les deux étudiants reconnaissent qu’il faudrait qu’ils pratiquent un peu plus entre deux cours, mais ils avancent à leur rythme, tout en savourant les liens d’amitié tissés avec les autres élèves et leur nouveau professeur ! 

 

Cela vous tente ?

A l’instar de Nelly, de Jean-François et de Marlyse, près de 500 000 seniors de toute la Suisse participent aux offres de loisirs de Pro Senectute et profitent d’expérimenter de nouvelles choses et d’élargir leurs connaissances. Si vous souhaitez des renseignements sur les activités proposées ou si vous avez des difficultés financières pour y participer, les organisations cantonales et intercantonales de Pro Senectute prendront le temps de vous écouter et de vous donner explications et conseils. 

 

Martine Bernier

 

Aimeriez-vous expérimenter quelque chose de complètement différent ? Toutes les activités en un seul clic sur le site internet de Prosenectute.

0 Commentaire

Pour commenter