Le Gange serpente entre deux mondes

La « mère de l’Inde », comme on surnomme ce cours d’eau, rythme la vie des Hindous, qui lui vouent un véritable culte. Le réalisateur valaisan Gaël Métroz nous en parle.

Edition abonnés

Edition abonnés

L'accès à la totalité de l'article est protégé.

Déjà abonné?

Gérez votre abonnement

Devenez abonné pour accéder à cet article

  • 30% de reduction en vous abonnant en ligne
  • des tarifs préférentiels dans la boutique et voyages
  • des centaines de billets offerts chaque mois

Abonnez-vous