publicité
Culture

Hélène Grimaud, la pianiste aux loups

Jean-Jacques Roth, Journaliste - lun. 01/07/2024 - 11:23
Hélène Grimaud est devenue célèbre non seulement pour son talent, mais aussi pour son amour des loups, qu’elle protège dans un centre qu’elle a créé aux États-Unis. Elle passe par Gstaad (BE) et Tannay (VD) cet été.
musique classique spectacle piano prodige Grimaud concerts Suisse festivals
La pianiste "mystère" Hélène Grimaud se produira à Tannay et dans le cadre du Gstaad Menuhin Festival en août. © Mat Hennek

C’est une femme mystère et ce mystère l’a rendue plus célèbre que son art. D’où vient son accent américain alors qu’elle est née à Aix-en-Provence, en 1969, et qu’elle y a grandi? Comment fait-elle pour conjuguer son apparente timidité et sa médiatisation, rare pour une pianiste classique? Et puis cette passion si singulière: les loups. Elle a 30 ans, habite la Floride, rencontre un vétéran du Vietnam, solitaire, qui élève une louve. Elle en hérite au décès du vieil homme. Se met à tout apprendre sur les loups et fonde dans l’État de New York un «Wolf Conservation Center» destiné à la sauvegarde de ces animaux, après avoir passé un diplôme d’éthologie.

À cette époque, Hélène Grimaud a quitté l’Europe pour les États-Unis. Elle est désormais établie en Californie avec son compagnon, le photographe Mat Hennek, dont elle a adopté les deux enfants.

publicité

La suite est réservée à nos abonné·e·s

Découvrez nos offres d’abonnement

En lecture
Hélène Grimaud, la pianiste aux loups
publicité