publicité

Comment choisir sa crème solaire

Marlyse Tschui, Journaliste - mer. 01/05/2024 - 08:45
Comment choisir la meilleure crème solaire quand on ne comprend rien à la liste des ingrédients? La FRC a mis au point une application permettant de sélectionner les produits contenant le moins de substances nocives pour la santé. Explications.
crème solaire consommation offre qualité FRC
Le soleil doit se consommer avec modération et être évité à tout prix entre 11h et 16h. Et la crème solaire constitue une protection indispensable... pour autant de bien la choisir. © iStock

Même si elle ne permet pas de prévenir le cancer de la peau, la crème solaire reste efficace contre les coups de soleil. À condition d’opter pour un indice de protection élevé, de la tartiner généreusement et de renouveler souvent l’application. Cela en gardant à l’esprit la règle d’or des dermatologues: le soleil doit se consommer avec modération et être évité à tout prix entre 11h et 16h. 

«La crème solaire idéale n’existe pas!» remarque Anne Onidi. Chimiste de formation, cette journaliste de la Fédération romande des consommateurs (FRC) s’occupe notamment de la composition des produits. Elle précise qu’il n’existe aucun rapport entre la qualité d’une crème et son prix: «On trouve des produits peu coûteux qui protègent bien, dont la composition est relativement bonne et qui nuisent le moins possible à l’environnement. Certaines marques de cosmétiques de luxe semblent meilleures que d’autres parce qu’elles ont un packaging très épuré, qui suggère la pureté d’une crème. Mais cela ne correspond pas forcément à la réalité. Aucune marque ne vend que des bons ou que des mauvais produits.» 

publicité

Les crèmes solaires portant le label bio contiennent moins de substances nocives pour la santé, mais sont susceptibles de mal protéger la peau. Quant aux sprays, ils sont à déconseiller. En effet, s’ils contiennent des nanoparticules comme du dioxyde de titane ou de zinc, ils sont néfastes si on les inhale. Un conseil encore à l’intention des personnes qui prennent leurs vacances au bord de la mer: qu’elles évitent d’appliquer de la crème avant de se baigner, car ce cosmétique est le principal responsable de la mort des coraux.

Le casse-tête des ingrédients

Lors des tests réalisés en laboratoire par la FRC, les notes sont attribuées en fonction de critères précis. L’efficacité de la protection contre les UV est mesurée. Ensuite, le plaisir d’utilisation: une crème est plus ou moins facile à étaler, son parfum plus ou moins agréable. Enfin, les tests les plus poussés portent sur la liste des ingrédients, leur impact sur la santé et l’environnement. Et c’est là que cela devient compliqué.

On trouve des produits peu coûteux qui protègent bien”

FRC crème solaire Anne Onidi consommation santé
Anne Onidi
FRC

«Il n’existe aucune étude sur une crème en particulier, explique Anne Onidi. Chaque crème comporte une vingtaine d’ingrédients. Et même s’il existe des études sur l’un ou l’autre des composants, il est difficile de connaître l’impact sur la santé d’un produit dans son entier.»

Pour le consommateur, il est tout simplement impossible de décrypter la composition d’une crème solaire telle qu’elle figure sur l’emballage. «Encore faudrait-il avoir de bons yeux pour pouvoir la lire, ironise Anne Onidi, car elle est souvent imprimée en très petits caractères.» 

Un choix facilité

La FRC propose une solution simple pour s’y retrouver. Encore trop peu connue des seniors, qui ne sont pas toujours familiers avec l’utilisation des applications sur leur téléphone, l’application «FRC Cosmétiques» permet d’accéder à une liste des produits solaires les plus courants, avec photo et mention des facteurs de risque.

Autre possibilité: en magasin, toujours avec cette application, il est possible de scanner le code-barres d’un produit pour obtenir toutes les informations. «C’est le moyen que nous recommandons pour savoir si la crème qu’on tient dans la main a une bonne ou une mauvaise composition. L’application est régulièrement mise à jour, au cas où il y aurait un changement dans la liste des ingrédients.» 

À noter que la même application permet également de s’informer sur d’autres cosmétiques, comme les déodorants et les parfums, ainsi que les produits de soins pour le corps.

En lecture
Comment choisir sa crème solaire
publicité