Vélo pour tous grâce au e-bike !

©Istock

Tentés de vous remettre à la petite reine en ménageant vos articulations et vos mollets ? Venez tester les balades en vélo électrique proposées par Pro Senectute Fribourg avec, à la clé, des découvertes, des liens sociaux sympathiques et une activité physique mesurée ! 

La tentation d’enfourcher un vélo vous titille, mais vous hésitez. L’effort physique à fournir vous paraît trop important et vous n’avez pas envie de voir l’expérience se transformer en séance de torture. Rassurez-vous, vous ne devrez pas renoncer à votre désir pour autant. L’heure est venue pour vous de découvrir le e-bike... si ce n’est pas déjà fait ! 
Depuis quelques années, Pro Senectute Fribourg accompagne la tendance actuelle en proposant, dans ses équipes de cyclisme, des sous-groupes pour les vélos électriques, comme l’explique Chloé Manz, assistante de projets : « Nous disposons de six groupes principaux qui se divisent en fonction de ceux qui viennent en vélo électrique et ceux qui viendraient encore en vélo normal. Tous sont encadrés par des moniteurs formés, tiennent compte du niveau de chacun et, trois de ces groupes sont uniquement dévolus aux vélos électriques. »

 

Ce n’est pas une mobylette !

Si vous n’avez jamais utilisé cette sorte d’engin, n’imaginez pas que, à l’image d’une antique mobylette, il vous suffira de mettre le moteur en route pour qu’il vous conduise par monts et par vaux sans la moindre intervention de vos mollets ! Cela reste un vélo qui vous accompagnera dans votre lancée, mais ne vous dispensera pas de pédaler. Même si elle est modérée, la dépense physique est donc bien réelle. Un détail important pour Marlyse Bangerter, 74 ans, qui pratique cette activité à Pro Senectute depuis cinq ou six ans : « L’assistance électrique aide, mais cela demande malgré tout un effort. J’ai débuté le e-bike avec mon mari et j’ai continué seule après son décès. Je suis moi-même monitrice de tchouckball, j’ai besoin de bouger, et j’ai tout de suite apprécié le vélo électrique. J’aime beaucoup l’ambiance qui règne parmi les participants et la découverte de la nature que permettent ces balades. Il faut vraiment oser s’inscrire, sans se gêner : c’est réellement très agréable. »

Après l’effort, le réconfort... Le plus souvent, au terme des randonnées, qui s’étendent sur 30 à 60 kilomètres en fonction des différents niveaux, les cyclistes ne rentrent pas chez eux sans s’être retrouvés autour d’un rafraîchissement bien mérité ou d’un petit repas revigorant. Des liens d’amitié qui vont bien au-delà d’une simple sortie sportive se tissent entre les participants, rendant ces escapades aussi bienfaisantes pour la tête que pour le corps... 

 

 

A lire aussiMobilité: quel vélo électrique vous conviendrait le mieux

 

 

Un partenariat dynamique

Ecolo et bon pour la santé, le vélo électrique, dont les ventes ont quintuplé au cours de ces dernières années, a le vent en poupe. L’engouement du public en général et des seniors en particulier, n’a pas échappé aux autorités. Dans le cadre du Plan Climat, le Service de la mobilité de l’Etat de Fribourg a donc tout naturellement instauré un partenariat avec Pro Senectute Fribourg, le TCS et Pro Vélo, aux conséquences bénéfiques pour les usagers. « Afin de permettre à d’autres amateurs de tester l’activité, l’initiation découverte e-bike est gratuite, souligne Chloé Manz. L’Etat de Fribourg offre, cet automne, 100 inscriptions à l’une des nouvelles balades accompagnées, à vélo normal ou électrique. Pour les personnes inscrites, même si la plupart des participants possèdent leur propre vélo, nous pouvons en louer à la demande. Le prix de chaque sortie est de 8 francs auxquels il faut ajouter 10 francs pour la location. Et les promenades se font en général chaque semaine hors jours fériés, sans obligation de se joindre à toutes. »

 

Devenir moniteur ou monitrice ?

Pour l’instant, les groupes cyclistes existent à Morat, Bulle, dans le Grand-Fribourg et en Singine, mais Pro Senectute Fribourg souhaite élargir cette offre.Si vous êtes intéressé à devenir moniteur(trice) de vélo ou de e-bike, il vous suffit d’être sportif, motivé et disposé à suivre la formation esa (sport des adultes) qui vous sera offerte... et qui vous permettra de créer un nouveau groupe de vélo dans votre région. N’hésitez pas à vous renseigner ! Les balades reprendront au printemps 2022, et la première vous sera offerte. 

En attendant, moniteur ou pas, apprêtez-vous à passer de bons moments en vous évadant en bonne compagnie sur les chemins, à bicyclette... électrique ou non !

 

Trouvez l’activité de vos rêves en un clic !

Trouver une occupation proche de chez vous et correspondant à vos goûts sans avoir besoin de frapper à plusieurs portes pour atteindre votre bonheur, c’est désormais possible. Il vous suffit, pour cela, de vous rendre sur le site de Pro Senectute Suisse, de cliquer depuis la page d’accueil sur « Recherche de cours », et vous aboutirez sur le graal. 
« Les internautes arriveront sur une page leur permettant d’utiliser différents filtres pour trouver les cours ou les activités qu’ils souhaitent, explique Vincent Brügger, responsable Mouvement, Formation et Culture à Pro Senectute Suisse. Nous avons mis ce service en place cette année. Et, pour les personnes qui ne sont pas à l’aise avec l’informatique, il est toujours possible d’obtenir ces mêmes renseignements par téléphone auprès de votre organisation Pro Senectute cantonale. »

Sur le site, le mode d’emploi est des plus simples. Il suffit de rentrer votre code postal, les cours ou les activités qui vous intéressent dans les domaines du sport ou de la culture, ou de vous lancer dans une recherche plus générale en choisissant entre les multiples catégories proposées. 
En cliquant ensuite sur le loisir qui vous tente, vous accéderez à de plus amples informations. Simple et efficace : participez vous aussi !

Pour tout renseignement

Téléphone: 026 347 12 40

info@fr.prosenectute.ch 

prosenectute.ch 

 

Martine Bernier-Péters

0 Commentaire

Pour commenter