Amour: comment sortir d’un scénario unique ?

©Istock

« Ma compagne aime faire l’amour, mais en suivant toujours un scénario dans lequel elle apparaît comme une princesse qu’il faut séduire. Parfois, j’aimerais qu’on change d’histoire. » Eric, 65 ans

Pouvoir échanger et exprimer ses envies en matière de sexualité reste un enjeu pour la plupart des personnes. « Le sexe, ça ne se dit pas, ça se fait », entend-on encore souvent. Pourtant, si faire l’amour s’apparente à un art, la discussion en est le cours de perfectionnement ! Point encourageant dans votre situation : on devine qu’il y a de la complicité entre vous et votre compagne. Suffisamment, en tout cas, pour qu’elle ait pu vous confier ce qu’elle aimait ou préférait dans vos jeux sexuels. Je comprends néanmoins que vous redoutiez de lui suggérer d’autres manières de faire. Hors contexte, parler de ce que l’on voudrait peut en effet être pris comme une remise en question de l’autre ou de ce que l’on partage avec lui. Pour ne pas froisser son ou sa partenaire, il vaut toujours mieux parler de nos désirs plutôt que de ses pratiques.

 

Entre sécurité et challenge 

Mais, d’abord, cherchons à comprendre. Pourquoi ce goût d’un scénario se répète-t-il ? Et si ce besoin de routine était l’expression d’un besoin de sécurité ? Savoir comment les différentes étapes d’une étreinte sexuelle vont se succéder permet à de nombreuses personnes de s’abandonner, et donc de prendre du plaisir ! Peut-être est-ce le cas de votre compagne ? Si oui, pourquoi ne pas lui proposer que tout se passe pareil, comme d’habitude, sauf… une partie du scénario choisie au préalable, et sur laquelle vous vous seriez mis d’accord.

Autre conseil : parlez ensemble de votre sexualité, de comment vous vous représentez la dynamique de vos rencontres, et confrontez les images qui en ressortent. Vous découvrirez peut-être que vous ressemblez plus dans sa tête à un James Bond qui séduit (il faudrait qualifier cette image de séducteur ? C’est qui James Bond ?) qu’à un prince qui courtise. En prendre conscience vous autorisera d’autres gestes et d’autres demandes. En ce qui concerne ces dernières, le tact reste de mise ! Précisez bien que vous ne cherchez pas du mieux en soi — puisque vous prenez du plaisir dans son scénario —, mais du différent parfois. Et si l’espion aimait être séduit et tenté par la James Bond girl ?

 

A lire aussiLes fantasmes, ces alliés intimes

 

Des paliers pour se lier

Pourquoi ne pas explorer, dans un premier temps également, l’idée de la nouveauté, en proposant la lecture de nouvelles érotiques ? Ce sont des sources d’inspiration possibles. Un exercice à faire chacun : notez les jeux sexuels que ces histoires suggèrent et cochez dans une colonne si « oui », « non » ou « peut-être », vous auriez envie de les tester. Vous serez éventuellement surpris de ce que révéleront les colonnes lors de la mise en commun ! Quoi qu’il en soit, comprendre quels éléments se rejoignent dans vos imaginaires érotiques respectifs est important. Ensuite, vous pourrez évoluer l’un vers l’autre par palier, en changeant un aspect du scénario... Peu à peu, vos échanges sexuels se diversifieront ! 

 

Romy Siegrist
Psychologue FSP, sexologue

0 Commentaire

Pour commenter