Tapis de fleurs contre douleurs dorsales

@ champ de fleurs 
 

Depuis quelque temps, des fleurs d’un nouveau genre séduisent les amateurs de massages du dos. Mais comment s’utilisent ces tapis « champ de fleurs » bienfaisants, et tiennent-ils vraiment leurs promesses ?

Vous souffrez du dos, de tensions musculaires ou de stress ? Sans doute êtes-vous toujours à l’affût d’une solution qui pourrait soulager vos douleurs, et peut-être avez-vous déjà entendu parler des tapis « champ de fleurs » ? Ces tapis de massage sont hérissés de fleurs en plastique munies de petites pointes qui, en entrant en contact avec l’épiderme, fonctionnent selon le principe de l’acupressure. Il ne faut pas vous attendre, la première fois que vous l’utiliserez, à vivre un moment de douce plénitude. Dans un premier temps, les picotements ressentis ne sont pas des plus agréables. Il faut patienter quelques minutes pour que l’organisme s’habitue et que la perception se modifie. Ce n’est que, ensuite, qu’une sensation de chaleur agit, introduisant une notion d’apaisement et de détente musculaire. Et, pour les peaux sensibles, si l’intervention des picots vous paraît vraiment trop agressive, vous pouvez recouvrir votre tapis d’un drap ou enfiler un vêtement fin avant de l’utiliser pour atténuer l’inconfort. Commencez par des séances n’excédant pas des durées de dix minutes, pour vous adapter.

 

N’importe où, n’importe quand !

Une fois en action, les pétales stimulent plus de 4000 points, libérant au passage la sécrétion d’endorphines, améliorant la détente des muscles du dos ainsi que du système nerveux, et stimulant la circulation sanguine. Pour profiter de ces bienfaits, il suffirait d’une séance de quinze à quarante-cinq minutes par jour. Selon vos besoins, vous pouvez opter pour un coussin, un tapis ou un modèle intégrant le coussin au tapis, à utiliser sur un lit, un canapé, un fauteuil ou sur le sol, au moment de la journée qui vous convient le mieux. Les prix varient en moyenne entre 60 francs et 250 francs en fonction des articles.

 

Avis d’expert

Physiothérapeute au Service de chirurgie des Hôpitaux universitaires de Genève, Jean-Paul Gallice n’utilise pas cette méthode dans le cadre de son travail, mais ne la condamne pas pour autant. « Les tapis de fleurs ne font pas partie de nos pratiques, car il s’agit plutôt d’une thérapie alternative. Les gens s’allongent sur le tapis, ce qui crée des microstimulations. Les fleurs sont composées de petites épines qui vont stimuler le dos sur toute la longueur. Cela peut provoquer un réflexe et faire du bien, mais nous n’avons aucune démonstration scientifique sur les bienfaits de la méthode. Cela  procure un effet mécanique que l’on comprend du fait de la stimulation sur la peau, et être ainsi agréable. Si les personnes qui l’utilisent en sont contentes, c’est tant mieux, mais nous ne pouvons pas le conseiller en disant que c’est une bonne méthode, car elle n’a pas été étudiée. »

 

Martine Bernier

           

0 Commentaire

Pour commenter