Les bouillottes, ces incontournables

En caoutchouc, recouvertes d’une fausse fourrure ou en laine : les bouillottes se déclinent de mille et une façons. Notre sélection.

Elles nous tiennent chaud, calment nos douleurs et sont toutes douillettes … Les bouillottes sont devenues tendance. Et même carrément indispensables ! D’ailleurs, depuis la nuit des temps, elles servent à réchauffer le lit. Au Moyen Age, on les appelait les « moines ». Utilisées dans les monastères, elles se présentaient sous la forme d’une structure en bois avec un récipient et des braises que l’on glissait entre les draps. Par la suite, elles se sont déclinées de différentes façons: en métal notamment ou même en vessie de porc!

 

De nos jours, les bouillottes sont généralement faites d’une poche en caoutchouc qu’on remplit d’eau chaude et qu’on recouvre d’une housse en laine ou en matière synthétique, avec ou sans motifs. On en trouve aussi des sèches, composées de noyaux de cerise ou de graines (épeautre, lin sarrasin, etc.) qu’il suffit de chauffer au four à micro-ondes. Bref, que de variantes possibles ! En voici un petit florilège.

Marie Tschumi

Les réels bienfaits de la bouillotte

La bouillotte n’est pas que chaleureuse et douillette. Elle a aussi une fonction bienfaitrice, puisqu’elle peut agir contre toutes sortes de douleurs. Et, notamment, les contractures musculaires, la chaleur étant réputée pour relâcher les muscles.

 

Elle est aussi conseillée pour soulager les maux de ventre (stress, règles, coliques, etc.), les douleurs dorsales ou celles liées à un faux mouvement (torticolis, par exemple). Certains disent aussi que, en la posant sur le plexus, elle aurait un pouvoir calmant quand on souffre d’anxiété.

 

Enfin, elle est aussi recommandée pour bien dormir. Glissée dans le lit, elle permet de rester au chaud pendant la nuit, sans avoir à surchauffer toute la chambre à coucher.

NOTRE SELECTION

 

 

0 Commentaire

Pour commenter