Le bain et ses bienfaits sur la santé

©Istock

Si elle n’est pas écolo compatible, l’immersion à domicile dans un bon bain d’eau chaude est redevenue tendance chez les jeunes aussi. Simplement parce que cela reste un moment de détente incomparable pour la tête et le corps.

Il faut bien vivre avec son temps. Si l’on peut affirmer que, prendre un bon bain chaud, est redevenu tendance, c’est grâce aux réseaux sociaux où les internautes s’affichent fièrement dans leur baignoire remplie de mousse, des images qui sont vues des centaines de millions de fois ! Etonnant quand on pense qu’une immersion correspond en moyenne à cinq douches. A une époque où tout le monde se prétend préoccupé par la sauvegarde de la planète et de ses ressources, le constat a de quoi susciter quelques interrogations, même si le Covid a sans doute joué un rôle dans ce retour.

Cela dit, il faut reconnaître que le bain chaud a des arguments en sa faveur. Culturels d’abord : Cléopâtre prenait des bains de lait d’ânesse. « Dans l’Antiquité déjà, Grecs et Romains étaient des adeptes du bain », relève Michael Norberg, médecin-chef au Centre thermal de Lavey-les-Bains. Cela dit, à l’époque, outre les bienfaits sur le corps, le bain n’était alors pas synonyme d’intimité. « C’était aussi un moment de sociabilisation où l’on se rencontrait, où on discutait. »

Au Moyen Âge, on craignait, en revanche, tout contact avec l’eau, supposée être un vecteur de la peste. Plus tard, Louis XIV n’aurait pris qu’un ou deux bains de sa vie. Et, encore, c’est forcé et contraint, a expliqué un historien, Georges Vigarello sur les ondes de France Inter : « Le bain, oui, mais thérapeutique. Les seules raisons pour lesquels le Roi Soleil prendra le risque de prendre un bain, c’est par la prescription de ses médecins pour des raisons essentiellement médicales : combattre le mal par le mal en quelque sorte. L’eau étant pernicieuse, elle va susciter un désordre général sur le corps pour mieux le soigner. »

 

Le bain aide à le corps à se détendre 

Aujourd’hui, c’est bien pour d’autres raisons qu’on adore prendre un bain et y faire trempette dans de l’eau idéalement à une température au maximum de 37 degrés, pour une durée de 30 minutes. Les muscles se détendent, le corps se relâche et la tête se vide, loin du stress de la vie moderne et de ses écrans. Pour un moment encore plus cocooning, on peur rajouter des huiles, des sels et toutes sortes de produits dans l’eau, le tout dans une ambiance tamisée si possible. Et pour ne pas avoir mauvaise conscience, on limitera ce moment de grâce à une fois par semaine, pas plus. Cela le rendra encore plus précieux à vos yeux.

 

 

A lire aussi: La baignade en eau froide connaît toujours plus d’adeptes

 

 

Conseils pour être bien dans son bain

Rajouter du sel marin dans son bain

Pourquoi mettre du sel marin dans son bain ? Pour son action anti-inflammatoire et antalgique. «On peut aussi mettre du soufre pour soulager les douleurs articulaires, notamment pour les cas de fibromyalgie», précise le Dr Michael Norberg. Le sel est aussi riche en oligo-éléments et contribuerait à défatiguer le corps. 

 

On médite

Evidemment, cela vient des Etats-Unis où une Américaine gourou du bien-être propose des mélanges de plantes sacrées et de cristaux colorés. Le bain « devient alors un moment de méditation et de connexion à soi, auquel on associe mantras et incantation. L’eau aurait le pouvoir de « laver les esprits et les émotions».

 

On sécurise

Entrer dans une baignoire devient parfois difficile. Avec les années, on n’a plus la jambe aussi leste ! Des solutions existent néanmoins comme installer une porte de baignoire. Seul inconvénient, hormis le prix, il faut alors entrer dans la baignoire et refermer la porte avant de la remplir. 

 

On se fait du bien

Dans un bain chaud, les artères et les veines se dilatent, le flux sanguin augmente légèrement, obligeant le cœur à battre un peu plus fort. Autrement dit, le muscle cardiaque se fortifie et réactive à son tour la circulation sanguine, explique une experte française. Qui note que les vapeurs d’eau dégagées pendant le bain vont aussi dégager sinus, bronches et poumons.   

 

J.-M.R.     

0 Commentaire

Pour commenter