Féminine jusqu'au bout des ongles !

© DragonImages

Avec les années, les ongles se fragilisent. Pour garder des mains impeccables, le recours à une styliste ongulaire est souvent la solution. Tour d’horizon des différentes techniques.

Appliquer son vernis soi-même est fastidieux. De plus, l’âge venant, les ongles peuvent se dédoubler, jaunir ou présenter des striures. Leur donner une apparence présentable devient de plus en plus difficile. Rien d’étonnant si un nombre croissant de femmes préfèrent confier leurs mains à des professionnelles. Le soin est relativement luxueux, mais il garantit brillance et élégance pendant plusieurs semaines.

Pour les femmes dont les ongles ne présentent pas de défauts et qui préfèrent un look 100 % naturel, la manucure simple comprend la coupe des ongles, le limage, le nettoyage des cuticules et le polissage des ongles. Un soin complémentaire facultatif propose un gommage et l’application d’un masque d’hydratation.
En ce qui concerne la couleur, la pose d’un vernis traditionnel est de moins en moins demandée par la clientèle, car il faut la renouveler souvent pour que les ongles restent impeccables. Les deux techniques les plus appréciées sont le vernis semi-permanent et le gel.

 

Les tarifs

Les prix sont variables. Les poses de vernis semi-permanent coûtent en moyenne entre 55 fr. et 70 fr. Les poses de gel entre 70 fr. et 100 fr. Les Nail Bars permettent de s’y rendre sans rendez-vous, mais rarement de choisir sa styliste. Justement, comment choisir celle qui répondra à vos attentes ? En faisant plusieurs essais. Et, comme pour le choix d’un coiffeur, le bouche à oreille s’avère souvent très utile !

 

LES DIFFÉRENTS TYPES DE VERNIS

Le vernis semi-permanent
Il s’agit d’un mélange de gel et de vernis, dont le séchage se fait sous une lampe UV. Le résultat est une matière souple au rendu naturel, avec une couleur dont la tenue est de trois semaines. Il ne solidifie toutefois pas autant l’ongle que le gel. Le soin (avec, au préalable, limage et nettoyage des cuticules) dure environ 50 minutes.

 

Le gel
C’est l’idéal pour les ongles fragiles qu’il rend extrêmement solides. Après limage, l’ongle est littéralement remodelé au gré de plusieurs opérations de pose et de séchage sous une lampe UV. La tenue du vernis est parfaite et il ne faut renouveler le soin que quand les ongles ont trop poussé, au bout de quatre à cinq semaines. La séance dure entre 1 heure 30 et 1 heure 45.

 

 

Les conseils de Claudia Da Silva, styliste ongulaire indépendante

 

" Je conseille le verni semi-permanent"

Claudia Da Silva exerce à Lausanne en indépendante. Il y a quelques années, elle quittait son job dans une grande entreprise pour travailler comme styliste ongulaire. Une technique acquise déjà auparavant : attirée depuis toujours par le monde de l’esthétique, elle avait suivi une formation à titre personnel. Le métier de cette mère de famille lui permet, aujourd’hui, de concilier à merveille travail et vie privée.

 

Comment choisir une styliste ongulaire ?

On peut se renseigner sur son expérience. Il faut un entraînement intensif pour maîtriser parfaitement ce travail. Un autre critère, c’est l’hygiène. La table de travail et le matériel doivent être impeccables, sans la moindre poussière. Les instruments doivent être nettoyés et désinfectés entre chaque cliente.

 

Quelle technique recommandez-vous à une cliente qui vient pour la première fois ?

Si elle a de bons ongles, je conseille le vernis semi-permanent. Il présente l’avantage d’être moins contraignant que le gel, puisqu’on peut y renoncer quand on veut en le retirant avec de l’acétone, sans que la texture de l’ongle en soit modifiée.

 

Ce qui n’est pas le cas du gel ?

Effectivement. C’est une option pour laquelle on se décide à long terme, car, si on veut y renoncer, cela nécessite une dépose particulière qui rend l’ongle plus fin. Qui ne retrouvera sa texture initiale qu’au bout de six mois.

 

Les ongles des personnes âgées ont-ils une caractéristique ?

Ils sont plus secs, ce qui traduit un manque d’hydratation et explique le phénomène des ongles dédoublés.

 

Quel est la tendance des couleurs, cette saison ?

Le gris et le nude. On peut citer aussi le Baby-Boomer, un dégradé qui va du blanc au rose; cette teinte a tendance à remplacer la French, un peu passée de mode.

 

 

Marlyse Tschui

0 Commentaire

Pour commenter