Comment bien se maquiller le visage

© Shutterstock

A partir de 45 ans, réussir son maquillage devient tout un art. Conseils d’une professionnelle.

Se maquiller, c’est excellent pour le moral. Une fois que l’on a trouvé les produits et les gestes qui nous conviennent, on peut compter sur leur effet « baguette magique » au quotidien : adieu cernes, ridules et paupières tombantes, vadite retro taches et imperfections en tout genre, aux oubliettes le teint grisouille et la mine pâlotte ! La bonne nouvelle, c’est qu’une petite dizaine de minutes seulement suffisent à gommer chaque matin ces petites misères. Mais avant de choisir son maquillage, il importe de trouver les soins qui nous conviennent, et surtout, de bien hydrater sa peau. Attention, qui dit hydratation ne dit pas nutrition : « Au fil des années, beaucoup de femmes adoptent des soins plus riches, qui nourrissent leur peau, alors qu’en réalité, elle a soif », souligne Danielle Savino, maquilleuse professionnelle. Avant d’aller plus loin, on vérifie donc que ses produits répondent aux besoins de son épiderme.                            

Les yeux revolver

Le rêve : des cils façon faux cils, pour se faire les yeux revolver.

Le bon geste : on applique le produit sur l’extérieur du coin supérieur de l’œil. Le noir n’est pas interdit, mais pour une touche d’originalité, on choisit une couleur qui contraste avec celle des iris : du marine pour des yeux bruns, du brun pour les yeux bleus et du prune pour les yeux verts. On opte pour un produit longue tenue, résistant à l’eau (waterproof), surtout si l’on a tendance à avoir les yeux qui coulent. Les brosses se déclinent dans toutes les matières et formes imaginables, aussi, pour trouver le mascara de votre vie, pas de miracle, il faut faire des essais.

Les bons produits : Yves Saint Laurent, Mascara Volume Effet Faux-Cils (ég. version waterproof), 46 fr. 90. ; L’Oréal, Mascara Faux-Cils Papillon, 21 fr. 90 fr. ; Avène, Mascara Couvrance, 26 fr. 80. ; Clarins, Truly Waterproof Mascara, 39 fr. 50

Sans taches et lisse

Le rêve : une peau avec un minimum de rides le plus longtemps possible.

Le bon geste : on ne met pas le nez dehors sans protection. Un fond de teint ou une crème de jour peuvent très bien jouer ce rôle de parasol s’ils sont pourvus d’un indice. « Pour avoir bonne mine même en balade, on mélange quelques gouttes de crème teintée ou BB cream à un solaire ».

Les bons produits : Lancôme, City Miracle, BB cream, 49 fr. ; Clarins, UV plus SPF 50, 59 fr.; L’Occitane, CC Cream Pivoine Sublime, 39 fr. 
Vichy, Teint idéal fluide, 37 fr. 10. La Roche Posay, Rosalia CC Cream, 32 fr. 50

 

Adieu les cernes

Le rêve : ne plus jamais avoir de cernes.

Le bon geste : on use et abuse de l’anticernes, que l’on choisit dans une texture fluide. Côté couleur, on vise un ton abricot, même si l’on a une peau très claire. « Cette teinte masque le bleuté des cernes tout en camouflant les éventuels petits vaisseaux sanguins qu’un produit rosé a tendance à les faire ressortir », explique Danielle Savino. Elle recommande d’appliquer le produit sur l’ensemble du contour de l’œil, paupière comprise, « il joue ainsi le rôle d’une base et fixe le maquillage ».

Les bons produits: L’Oréal, touche lumière Lumi-magique, 16 fr. 90

Un teint uniforme

Le rêve : un teint uniforme, sans taches ni rougeurs.

Le bon geste : on se met au fond de teint, et on adopte les textures légères. A base d’huile et d’eau, ils se travaillent aux doigts et s’évaporent en un clin d’œil, ne laissant sur l’épiderme qu’un léger voile coloré qui gomme rougeurs et autres imperfections. Ils ont aussi le bon goût de ne pas se déposer sur les cols de chemises ou l’écran du portable. Pour trouver la bonne couleur, on applique un peu de produit sur le maxillaire inférieur et non sur le dos de sa main.

Les bons produits : Maybelline, fond de teint Dream Wonder Nude, 17 fr. 90. ; Yves Saint Laurent, Le Teint Encre de Peau, 78 fr.

 

Un sourcil parfait

Le rêve : un sourcil bien dessiné et fourni.

Le bon geste : crayon ou pinceau, à chacune sa solution. Mais il serait dommage de zapper cette étape, car comme le rappelle notre pro des pinceaux, « le sourcil structure le visage, ouvre l’œil et lifte le regard ». Au rayon teintes, on évite le roux et le noir, même si ces tons paraissent assortis à nos sourcils, car le résultat manquera de naturel. On leur préfère un châtain, que l’on travaille par petites touches, comme pour redessiner des poils. On termine en brossant pour unifier.

Les bons produits : Lancôme, Le Crayon sourcils, 37 fr.; L’Oréal, Brow Artist Genius Kit, 16 fr. 90

 

De beaux yeux

Le rêve : agrandir l’œil pour le mettre en valeur.

Le bons gestes : on mise sur un smoky. Danielle Savino nous livre sa « méthode du soleil » : « Avec le plat d’un bon crayon khôl, on trace un trait le long de la frange supérieure des cils. Ensuite, on dessine des rayons sur la paupière supérieure, qui s’arrêtent au creux de celle-ci. Et on estompe au doigt, pour unifier et éliminer le gras du crayon, qui servira de base. » Pour terminer, on prélève un peu d’ombre au pinceau, on le tapote sur le dos de sa main pour éliminer l’excédent puis on balaie la paupière supérieure avec un mouvement d’essuie-glace depuis le ras des cils jusqu’au-dessus du creux de la paupière.

Côté teintes, on évite le noir, trop dur, et l’on sélectionne la couleur de son ombre en fonction de celle de ses iris. Les fards brillants ne sont pas interdits ... à condition de choisir les bons, « qui contiennent des paillettes et non des nacres      ». Pour les repérer en boutique, testez le produit sur le dos de votre main. S’il en fait apparaître tous les détails et imperfections et si sa couleur n’est pas modulable, fuyez. Les fards gras vendus en pot sèchent rapidement, mieux vaut les réserver pour une grande occasion.

Les bons produits: L’Oréal, Color Riche palette Nude, 26 fr. 90 et Les Ombres mono, 16 fr. 90.; Clarins, Crayon Khôl, 23 fr. 50

Une jolie bouche

Le rêve : une jolie bouche bien dessinée.

Le bon geste  : gloss, vrai rouge, crayon, à chacune sa texture. « Il n’existe aucun interdit, ce sont la couleur et la texture que l’on aime qui nous rendront belle », précise Danielle Savino. Qui nous livre quelques petits secrets : une pointe de gloss ou de fard à paupières clair posée au milieu de la lèvre inférieure apporte de la lumière et repulpe. Bon à savoir aussi, les tons foncés et les textures mates rétrécissent les lèvres. Quant au crayon, exeunt les teintes sombres, vive le bois de rose. « Pour un effet naturel longue tenue, on dessine le cœur de ses lèvres, puis on remonte des commissures vers le centre avant de souligner le bas. On termine en hachurant toute la lèvre avec le crayon, puis on passe un gloss. »

Les bons produits : Clarins, Eclat Minute embellisseur lèvres, 26 fr. 50 et Rouge à lèvres éclat (anti-âge), 37 fr.

Une bonne mine

Le rêve : avoir bonne mine toute l’année, façon « je viens de passer trois jours au grand air ».

Le bon geste : on se met au « contouring », cette technique ultra tendance de remodelage du visage qui joue sur les ombres et les lumières. On investit dans un blush et une poudre de soleil, qui nous permettent de porter la même couleur de fond de teint toute l’année. L’été, on place sa poudre de soleil sur le front, la pointe du menton, les ailes du nez et les pommettes, en descendant de la pointe supérieure de l’oreille vers la commissure des lèvres. L’hiver, on dépose un blush rosé sur ces zones.

Les bons produits : The Body Shop, Honey Bronze bronzing powder, 29 fr. 90

 

Par Sylvie Ulmann

Et pour parfaire vos gestes, découvrez les bons gestes en vidéos:

0 Commentaire

Pour commenter