Un problème à l’œil : comment y voir clair ?

©Istock

A qui ce n’est pas arrivé un jour ou l’autre ? On se lève le matin et nos yeux présentent un aspect anormal. Parfois, le souci est encore plus perturbant, il semble que des mouches passent dans l’œil ou que la vision est floue. Que faire dans l’un ou l’autre de ces cas ?

Des yeux rouges, gonflés ou secs comme le désert au petit matin, cela est déjà arrivé à beaucoup d’entre nous. Parfois, c’est pire, on se rend compte, face au miroir, qu’il y a là une tache de sang qui n’y était pas quelques heures auparavant et on imagine tout de suite une hémorragie. Il arrive que le souci soit encore plus perturbant quand des mouches passent dans l’œil ou que la vision est floue. Bref, pour tout ce qui touche à notre vue, on s’inquiète facilement. C’est grave docteur ? Responsable de la polyclinique et des urgences de l’Hôpital ophtalmique Jules Gonin de Lausanne, la Dre Olga Kirsch fait le point sur les affections les plus courantes des yeux.

Une tache de sang dans l’œil

S’il n’y a pas eu de traumatisme, il s’agit d’une hémorragie sous-conjonctivale. A savoir un bleu sous la membrane transparente de l’œil. Elle est sans gravité et se résorbe en une dizaine de jours. Les personnes qui souffrent d’hypertension doivent la mesurer, car une telle tache peut être le fruit d’une tension élevée. Pour celles qui prennent des anticoagulants, mieux vaut aller voir son médecin traitant pour s’assurer que le dosage est adéquat. S’il y a eu un traumatisme (choc, objet dans l’œil, etc.), il faut se rendre aux urgences.

Un œil gonflé

Il peut s’agir d’un kyste inflammatoire de la paupière (appelé « chalazion »). Cela peut être dû aussi à une conjonctivite (infection de la membrane qui recouvre l’œil) ou à des allergies. Il convient de consulter, car l’inflammation peut s’étendre au-delà de la paupière.

Une blessure à l’œil

Il faut aller aux urgences, afin de vérifier qu’il n’y a pas eu de lésion perforante de l’œil. Attention aux blessures causées par des plantes : elles peuvent provoquer des infections très dangereuses. Il faut tout de suite rincer l’œil avec du sérum physiologique stérile (une solution salée vendue en pharmacie) pour enlever les saletés. Ne pas utiliser de l’eau du robinet, car elle contient des bactéries et des champignons qui peuvent aggraver la situation.

Les yeux rouges

Si l’œil est un peu rouge et qu’il n’y a pas de baisse de vision, un rinçage avec du sérum physiologique peut suffire. Cela peut être une petite irritation sans gravité qui va partir rapidement. Cependant, les yeux rouges peuvent être le symptôme de maladies qui nécessitent un traitement. Comme une conjonctivite virale ou bactérienne. Il peut aussi s’agir d’une inflammation de l’uvée (uvéite), ce tissu qui tapisse l’intérieur de l’œil, ou encore d’une sclérite (une inflammation de la paroi de l’œil) qui peuvent être très graves. Si les yeux rouges sont accompagnés d’une baisse de vision et d’une douleur, il faut se rendre rapidement aux urgences.

Les démangeaisons

Si les deux yeux démangent, il s’agit certainement d’une allergie. Un rinçage au sérum physiologique apaise la sensation désagréable. Si un seul œil démange, il se peut qu’un corps étranger se trouve sous la paupière. Il est alors préférable de consulter un spécialiste. Il ne faut surtout pas essayer de l’enlever soi-même avec des instruments métalliques telle qu’une pince à épiler !

Une sensation de sable dans les yeux

Elle est souvent causée par des yeux secs. Il suffit de mettre des gouttes appelées « substituts de larmes ». Choisir celles sans conservateur afin de minimiser les risques d’allergie. On peut en mettre aussi souvent que nécessaire. Les porteurs de lentilles devraient faire un bilan chez l’ophtalmologue si la sensation de sécheresse est permanente. Il peut être nécessaire de changer de sorte de lentilles ou de cesser d’en porter pendant une période, afin de soulager les yeux.

Des sécrétions blanches

Il s’agit très probablement d’une conjonctivite virale ou bactérienne. Un collyre antibiotique doit alors être prescrit, afin de soigner plus rapidement l’infection. Il faut consulter, en attendant, on peut rincer l’œil avec du sérum.

Des mouches qui apparaissent dans le champ de vision

Après 40-50 ans, ce phénomène est assez banal. Il est dû à une modification du vitré, le gel qui remplit la cavité occulaire. Avec l’âge, il devient plus condensé et on peut voir des mouches, surtout lorsqu’on regarde les surfaces claires. Mais attention, il faut aller rapidement faire un contrôle du fond de l’œil chez l’ophtalmologue si les mouches apparaissent brutalement. Cela peut être la conséquence d’un décollement du vitré qui peut entraîner une déchirure de la rétine et avoir pour conséquence un décollement de celle-ci. La même hypothèse est valable si l’on voit des flashs lumineux.

Une vision floue

Toute modification brutale du champ visuel nécessite une consultation en urgence. Elle peut être liée à un accident vasculaire cérébral (AVC), à un accident vasculaire de l’œil, à un décollement ou à une atteinte de la rétine. La cataracte provoque également une modification de la vision, mais elle est habituellement progressive. Il peut aussi s’agir d’une dégénérescence maculaire liée à l’âge. C’est une maladie qui affecte la partie centrale de la rétine, la macula. Le glaucome aigu cause aussi une importante baisse de l’acuité visuelle et est accompagné
de douleurs à l’œil.

Des douleurs aux yeux avec des lentilles

Un mauvais entretien des lentilles peut causer de grosses infections, voire des abcès de la cornée. Les porteurs de lentilles qui ressentent une douleur à l’œil devraient consulter rapidement pour éviter le pire. Il est primordial d’entretenir correctement ses lentilles en les rinçant avec la solution ad hoc et jamais sous l’eau du robinet. Il faut penser à les enlever avant de dormir.

 

 

Yseult Théraulaz

0 Commentaire

Pour commenter