Le ketchup, c’est bon… pour la santé!

La pomme d'amour contient un antioxydant puissant, le lycopène. Et il l'est encore plus quand les tomates sont réduites en purée comme c'est le cas pour le ketchup.© Shutterstock

Voilà qui va faire frémir les gastronomes européens et tous ceux qui détestent l’Amérique. La fameuse sauce, assimilée aux fast-foods, peut améliorer la circulation sanguine chez certains patients.

Le ketchup bon pour la santé? La fameuse décision de l’administration américaine, au début de la présidence de Ronald Reagan, de faire passer son statut de condiment à légume, avait fait rire le monde entier. Elle permettait ainsi aux écoles publiques de retirer une portion de légumes frais ou cuits au profit de cette sauce tomate imbibée, entre autres, de vinaigre et de sucre.

Il n’empêche. On savait que déjà que la consommation quotidienne d'un extrait trouvé dans les tomates peut aider à améliorer la fonction des vaisseaux sanguins chez les patients souffrant de maladies cardio-vasculaires. Et selon les résultats d'une étude de l'Université de Cambridge, cet antioxydant puissant qu’est le lycopène l'est encore plus quand les fruits sont réduites en purée comme c'est le cas pour le ketchup.

Rendons donc au condiment-légume ce qui lui appartient, n’en déplaise aux partisans inconditionnels de la gastronomie européenne et autres antiaméricains primaires. D’autant plus qu’il n’est pas certain que les origines du ketchup sont anglo-saxonnes. Selon la théorie la plus courante, ce sont des marins anglais qui rapportèrent d'Orient, à la fin du XVII siècle ou au début du XVIII siècle, une sauce piquante appelée hokkien ké-tsiap. D’accord, les Anglais, ou les Américains, qui appréciaient peu le goût fort de la recette, y auraient ajouté des champignons et échalotes, puis vers 1800 de la tomate et en 1876 du sucre par Henry John Heinz afin d’adoucir le goût de la sauce et améliorer la conservation du produit.

J.-M.R.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

0 Commentaire

Pour commenter