Découvrez Ballenberg avec vos petits-enfants !

© Yves Leresche et Ben Zurbriggen

Grâce à ce musée en plein air, les jeunes générations se familiarisent avec la Suisse de leurs grands-parents. Une excursion intergénérationnelle par excellence.

L’odeur d’une cuisine-fumoir, la sensation rêche de la laine, un plancher qui craque. Au Musée en plein air de Ballenberg (BE), les enfants d’aujourd’hui respirent la Suisse d’antan. Et qui mieux que leurs aïeux pour les emmener en excursion dans ce paradis familial de 66 hectares situé dans les environs du lac de Brienz, qui fête, cette année, ses 50 ans ?

 

Les derniers témoins

Depuis l’époque de ses débuts, avec ses seize bâtisses suisses typiques, reconstruites pierre par pierre, planche par planche, Ballenberg a changé d’échelle avec, désormais, plus de cent maisons d’habitation et de bâtiments utilitaires de tout le pays. Leur visite représente un véritable voyage à travers les siècles pour les enfants, petits-enfants qui peuvent ainsi, concrètement, se figurer et toucher le monde qui fut celui des générations précédentes. Munis d’une brochure et d’une carte conçues tout spécialement à cet effet, les jeunes visiteurs ont la possibilité de partir à la recherche de stations, où les attendent des caisses remplies de matériel mis à leur disposition. Avec leurs parents, grands-parents et peut-être même arrière-grands-parents, ils sont encouragés à se familiariser avec les us et coutumes d’un monde ancien dont ils n’ont pas forcément les clés.

Bien entendu, l’écart est toujours plus grand entre cette Suisse campagnarde, préindustrielle et le monde de maintenant. Les grands-parents d’aujourd’hui sont de moins en moins nombreux à avoir connu la rude vie à la ferme, avant le chauffage central et le confort moderne. « Nos guides sont des personnes de 60 à 70 ans, et c’est important, car elles ont encore une relation directe avec une culture rurale disparue », explique Béatrice Tobler, directrice suppléante de Ballenberg. Et de reconnaître le nouveau défi du musée : « Avec le changement de génération, nous avons plus de difficulté à trouver des médiateurs culturels susceptibles d’expliquer ce monde d’autrefois. »

Loin de se limiter à un inventaire architectural de la Suisse d’avant, le Musée en plein air de Ballenberg se présente, en effet, comme une mise en scène de la vie quotidienne d’un pays qui n’existe plus. Combien sommes-nous à savoir encore quel usage on faisait d’une paire de socques à semelles de bois et comment on actionnait un métier à tisser ? Sait-on seulement où l’on mettait la nourriture pour la conserver, avant le triomphe du réfrigérateur ? Véritable terrain de rencontre intergénérationnel, Ballenberg est une expérience tout à la fois sensorielle et intellectuelle.
Tout au long du parcours, les occasions sont également nombreuses de se détendre. On peut faire ami-ami avec les 250 animaux de la ferme, s’offrir un tour sur un vieux carrousel ou s’amuser avec des jouets traditionnels. Autant de moyens de voyager dans le temps, ludiquement.

A noter aussi que les muséographes valorisent les rapports entre des thèmes actuels et l’histoire passée : écologie, rapport aux bêtes, développement durable. A Ballenberg, qu’on se le dise, l’été est une saison éternelle.

www.ballenberg.ch

 

N.V.

0 Commentaire

Pour commenter