Sophie Sciboz: «J’ai juste envie de 
vivre, de profiter»

DR

Pendant longtemps, elle a vu son avenir dans l’art lyrique. Puis sont arrivés les enfants et, plus tard, l’achat d’une guitare pour chanter avec eux. La révélation pour Sophie Sciboz qui alors découvert le plaisir de l’écriture. Chanteuse à texte, l’Yverdonnoise a sorti son premier CD l’an dernier et elle est en tournée depuis. Plus question de retourner à l’opéra. A 36 ans, cette jolie jeune femme sait qu’elle a trouvé sa voie et, si elle rêve toujours du haut de l’affiche, ce sera comme auteure-compositrice et interprète face à ce public «qui n’a rien à voir avec celui de l’art lyrique».

 

La guitare, une révélation, vous n’exagérez pas un peu?

Non, vraiment. Tout d’un coup, c’est venu, j’ai commencé à écrire. Un flot de chansons qui m’est littéralement tombé dessus. Enfin, plus précisément, il me semble que je n’ai qu’à tendre le bras pour les attraper. Et l’écriture vient très facilement. En deux jours une chanson est terminée.  

Vous ne regrettez pas le monde de l’opéra?

Je faisais partie des professionnels dans le chœur de l’Opéra de Lausanne. Mais j’ai toujours été frustrée, j’enviais les solistes qui étaient devant sur la scène. Aujourd’hui, je peux le faire, transmettre mes émotions au public. Et puis, disons-le, l’art lyrique exigeait beaucoup de sacrifices: des répétitions tous les soirs et les week-ends durant le mois précédant un spectacle. Pour la vie de famille, c’était compliqué, on ne faisait que se passer les enfants avec mon mari. Aujourd’hui, je suis bien, j’ai juste envie de vivre, de profiter.

Vous aimez beaucoup Linda Lemay. D’ailleurs, vos chansons reflètent vos observations quotidiennes avec, pour l’instant, un focus sur votre rôle de mère?

C’est ça qui m’est venu. Je transmets effectivement mon bonheur de mère de famille, mais aussi mes peurs, mon angoisse devant la fragilité de la vie en couple.

Mère, femme et artiste: lequel de ces trois rôles est le plus prenant?

Celui de maman évidemment. Mais je n’ai pas abandonné mes ambitions, j’espère aller loin dans la chanson.    

 

Propos recueillis par Jean-Marc Rapaz

 

*Je chante pour celles. Sophie Sciboz en tournée, toutes les dates sur www.sophiesciboz.com

 

Gagnez le premier disque de Sophie Sciboz Je chante pour celles dans notre page Le Club. Participer. 

 

0 Commentaire

Pour commenter