Poulidor, l’éternel second qui a gagné le cœur des Français

Quatorze participations au Tour de France, huit podiums, mais jamais maillot jaune. Le grand Raymond aurait pu se croire maudit, mais, au final, c’est bien lui le gagnant.

Edition abonnés

Edition abonnés

L'accès à la totalité de l'article est protégé.

Déjà abonné?

Gérez votre abonnement

Devenez abonné pour accéder à cet article

  • 30% de reduction en vous abonnant en ligne
  • des tarifs préférentiels dans la boutique et voyages
  • des centaines de billets offerts chaque mois

Abonnez-vous