Memory forestier: un loisir nature pour s'amuser en famille

DR

En famille ou entre amis, voici un quizz végétal qui développe le sens de l’observation, chez les petits comme les grands.

En fin d’été, la fraîcheur de la forêt invite à la balade et à la découverte. Et si, à l’heure du pique-nique ou du quatre-heures, vous posiez un genou à terre pour vous immerger dans un monde de feuilles, de mousses et de petites bêtes ?

 

Le memory forestier est une belle activité qui donnera l’occasion aux enfants de se pencher avec plaisir sur tous les petits trésors de la forêt. Vous aussi, vous vous laisserez sûrement prendre au jeu…

 

Un prolongement possible peut être de vous amuser à identifier vos trouvailles avec un guide de terrain, pour reconnaître l’escargot des bois, la très élégante mousse polytric ou la jolie feuille de bourdaine, celle qui enivre le chevreuil au printemps…

Matériel

  • Nappes, draps ou torchons
  • Eventuellement quelques petits récipients pour y déposer temporairement des bestioles.

Comment faire

  1. Collectez des feuilles, des mousses, des écorces ou des petites bêtes à l’insu des enfants.
  2. Déposez vos trouvailles sur un tissu puis invitez les enfants à bien observer chaque élément.
  3. Recouvrez la collecte.
  4. Etendez une pièce de tissu au sol par enfant. Demandez aux enfants de rechercher les mêmes éléments et de les déposer sur leur torchon.
  5. Comparez ce qu’ils ont ramené avec votre collecte.
  6. Aidez les plus grands à identifier leurs découvertes avec des miniguides Salamandre.

  

Règles d'or

  • Veillez à ne pas maltraiter les animaux.
  • Prenez le temps de faire remarquer précisément aux enfants l'endroit où ils ont trouvé leurs bestioles pour qu'ils les ramènent au même endroit à la fin du jeu.

Et encore…

  • Vous pouvez corser la difficulté en aug­­mentant le nombre des pièces à retrouver. Ou alors, ne récolter que des insectes ou des plantes herbacées.
  • Vous pouvez faire le même jeu dans une prairie, au bord d'une rivière ou même en pleine ville.

Patrick Luneau

 

0 Commentaire

Pour commenter