La Norvège à la lueur du soleil de minuit

Parcourir les côtes du nord de ce pays à bord d’un bateau de la mythique compagnie Hurtigruten représente une belle occasion de vivre pleinement ce surprenant phénomène.

Tel un mauvais garçon, il refuse d’aller se coucher. Hors de question, pour lui, de se glisser sous les draps de l’horizon ! Sous les latitudes situées au-delà du cercle polaire arctique, le soleil joue, en effet, les prolongations en éclipsant la nuit. Ce phénomène, appelé « jour polaire » ou « soleil de minuit », se produit aux alentours du solstice d’été (juin dans l’hémisphère nord). Il résulte de l’inclinaison de la Terre. Car, lors de sa révolution annuelle, toutes les régions ne sont pas éclairées de la même manière. Ainsi, entre l’équinoxe de mars et de septembre, dans l’hémisphère nord, le soleil illumine le pôle Nord en permanence.
Le soleil de minuit est très perceptible dans le nord de la Norvège où, à cette période, les jours s’enchaînent sans que l’on s’en aperçoive. Est-il six heures du soir ou du matin ? Difficile à dire. Nos repères sont bousculés, se brouillent. C’est comme si on se retrouvait dans un rêve éveillé, entouré par un halo doré enchanteur.

 

Le jour polaire à bord de l’Hurtigruten

Considérée comme l’une des plus belles au monde, une croisière le long des côtes norvégiennes à bord de l’un des bateaux de la mythique compagnie Hurtigruten est une occasion unique de s’arrêter à des endroits qui mettent particulièrement bien en valeur le jour polaire. Citons notamment Tromsø. On peut y prendre le téléphérique, ouvert après minuit en été, qui conduit à 421 mètres au-dessus de la « capitale de l’Arctique ». De là, on voit alors le soleil couronner les pics de l’île de Ringvassøya.
Autre site privilégié : Svolvær, dans l’archipel très prisé des Lofoten. Et, une fois à Hammerfest, l’une des villes les plus septentrionales du monde, on ne manquera pas d’aller au gîte de Salen, qui dispose d’une plateforme à 180 degrés proposant un panorama grandiose sur la cité et les îles voisines. De superbes paysages, ô combien contrastés, dont les reliefs prennent une autre dimension sous le soleil de minuit. Il faut en profiter, car le phénomène s’inverse autour du solstice d’hiver, l’astre ne prenant même plus la peine de se lever. C’est la nuit polaire. Les projecteurs s’éteignent sur cet environnement nordique sublime, pour, heureusement, mieux se rallumer par la suite.

 

Frédéric Rein


La compagnie Hurtigruten dit non au plastique

On estime que, chaque seconde, 100 tonnes de déchets, dont une majorité en plastique, finissent dans la mer ! Certains appellent cela le « septième continent », eu égard aux amas qui se constituent. Cette réalité en forme de menace écologique doit être combattue. Depuis cet été, la compagnie Hurtigruten a donc décidé de se séparer — mais pas en les jetant par-dessus bord ! — des matières synthétiques jetables inutiles qui se trouvaient à bord de ses bateaux. Exit les pailles, les gobelets, les couvercles et les sacs en plastique. Son objectif est de devenir la première compagnie maritime au monde sans objets en plastique. Une démarche qui mérite d’être suivie.

 

0 Commentaire

Pour commenter