Une irrésistible envie de liberté

©DR

BD. Coup de cœur pour un roman graphique qui conte l’histoire d’une sexagénaire ayant décidé de tout plaquer au grand dam de sa famille. Mais cela sera bien plus compliqué qu’elle ne le pensait.

J.-M.R.

Soixante printemps en hiver, Editions Grand Angle

Il n’est jamais trop tard pour partir, comme le prouve ce magnifique roman graphique, Soixante printemps en hiver. Le jour de ses 60 ans en effet, Josy refuse de souffler les bougies de son gâteau et, devant ses enfants et son mari médusés, elle part. Seule dans son petit van VW, elle va faire le rude apprentissage de la liberté, rencontrer les membres du Club Les vilaines libérées et l’amour qui avait déserté son foyer. Mais que lui réserve l’avenir? On vous laisse découvrir la suite, avec peut-être une boîte de mouchoirs à vos côtés.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les mémoires du dragon Dragon, Valmy c’est fini, Editions Le Lombard

Avouons-le, on s’est bien poilé avec Les mémoires du dragon Dragon qui revisite un épisode glorieux de l’histoire de France, la bataille de Valmy. De fait, racontés par le dragon Pierre-Marie Dragon, les événements ont une toute autre portée. Il fait dire que le gaillard est couard, sans aucune morale, voleur et lubrique à souhait. Ne jamais lui tourner le dos, le bonhomme adore les croupions! Avec un dessin qui pourrait être d’époque, ce premier album est plus que jubilatoire. A ne pas mettre entre toutes les mains évidemment.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le scorpion, La tombe d’un dieu, Editions Dargaud

D’aventure en d’aventure, le héros créé par Marini – aujourd’hui en retrait de la série – nous fait voyager. Dans ce tome 14, on le retrouve en Egypte à la recherche de la fille qu’il a eu avec Méjaï, reine des empoisonneuses. Mais c’est avec une autre femme, spécialiste de la Kabbale, qu’il se balade dans la Vallée des rois ou sur le Nil. Enfin, en guise de promenade, il cherche surtout un trésor qui lui permettrait de racheter sa progéniture. Autant dire qu’on ne s’embête pas un instant à le suivre et la route est d’autant plus belle avec un dessin qui nous fait plonger dans l’ambiance de cette Egypte unique au monde. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les cœurs de ferraille, tome 1, Editions Dupuis

Un coup de cœur pour cette très jolie BD rétrofuturiste qui s’ouvre sur une scène de Cyrano, le monde où se réfugie la jeune Iséa dont la mère, pour le moins froide, est toujours absente. Heureusement, il y a son robot-nounou avec qui elle a un véritable lien affectif. Jusqu’au jour où il est injustement renvoyé. L’adolescente part alors à la recherche de la seule « personne» lui ayant jamais donné de l’amour. Cela peut sembler niais, raconté ainsi, mais c’est touchant au possible. On ressort de cette lecture avec le cœur plus léger. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Monte-Cristo, tome 1, Editions Comix-Buro - Glénat

Ce qu’il y a de formidable avec le roman d’Alexandre Dumas, c’est que vous pouvez le mettre à toutes les sauces et à toutes les époques, la mayonnaise prend. Ici, c’est dans une Amérique post-11 septembre 2001 que le héros se fait piéger, découvrant un secret d’Etat. Incarcéré sans jugement dans un pénitencier secret où les contacts sont prohibés, il réussira évidemment à s’en sortir après des années de souffrance. Ne reste plus qu’à se venger. Et, disons-le, on attend avec impatience la suite, quand bien même on connaît la fin du roman. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

0 Commentaire

Pour commenter