Un chat épatant et un Spirou émouvant

©DR

Les amateurs de BD sont gâtés avec les dernières sorties de presse. On se précipite sur Blacksad de retour après huit ans d’absence et le troisième tome du futur groom sous l’occupation, L’espoir malgré tout. 

J.-M.R.

Blacksad, alors tout tombe, tome 1, Editions Dargaud

Une série culte qui reprend après huit ans de silence, tu parles si on prend. Mieux, on se précipite sur cette nouvelle enquête du chat détective, de son ami reporter le renard Weekly, le tout dans un New York magnifié avec des références à Hooper. Mais les héros auront fort à faire face à un maître bâtisseur qui rêve d’urbanisme forcené et du tout à la voiture. Un seul bémol, il faudra attendre début 2023 pour connaître la suite. Snif!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Spirou, L’espoir malgré tout, troisième partie, Editions Le Lombard

Avec le récit d’Emile Bravo, on ne rigole pas. C’est que les larmes ne sont pas loin dans cette formidable aventure inédite du jeune groom en quatre parties. Une oeuvre majeure qui se déroule en Belgique sous l’occupation. L’horreur se manifeste au quotidien, le courage aussi, le tout étant évoqué avec une sensibilité hors du commun. On découvre aussi un Spirou humain, aux affres avec les premiers amours d’un jeune homme. On vous le dit, c’est magnifique.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aimer pour deux, Editions Grand Angle Bamboo

Arrivée à Paris en 1941, Monique, tout juste 20 ans, entend bien profiter de la vie. Même si l’occupation n’est pas drôle… Quand elle tombe enceinte sans le vouloir, c’est la catastrophe. Le père est adorable, ils forment un couple, mais la jeune femme ne l’aime pas et tombe amoureuse d’un officier américain. L’heure des choix est venue. Inspirée de faits réels, l’histoire est émouvante et le dessin très classe. On se laisse facilement séduire.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les enquêtes de Machiavel, La voie du mal, tome 1, Editions Glénat

Avant d’être l’auteur de Le prince, Machiavel combat son ennui dans un sous-sol de Florence la Magnifique. Jeune scribe dont le paternel a été emprisonné pour détournement de fonds, il se retrouve à jouer le détective justement en tant qu’assistant de l’homme qui a fait condamner son père. Qui a tué l’homme retrouvé dans l’Arno, que faire de Savonarole, ce prédicateur qui agite les foules? Des décors historiques superbement restitués, un dessin réaliste sans être froid, des personnages attachants et un contexte passionnant. On a aimé. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’adoption, Wadji, Editions Grand Angle Bamboo

Le premier tome de ce deuxième cycle montre un couple qui a élevé ses enfants et décide d’adopter un jeune yéménite de dix ans. Mais si les intentions sont empreintes d’amour, la réalité est plus rude. Traumatisé par la guerre, séparé de sa famille et tombant dans un univers à mille lieues du sien, Wadji ne parvient pas à s’adapter et leur en fait voir de toutes les couleurs. Là encore, une histoire émouvante à souhait, renforcée par le dessin de Morin très expressif lui aussi.

 

 

 

0 Commentaire

Pour commenter