S'écrire pour garder le fil de la mémoire

Avec « Lettres de soie », un Festival de la correspondance qui s’apprête à décliner sa deuxième édition à Mase, en Valais, la journaliste Manuella Maury jette des ponts entre les générations et nous redonne l’envie d’écrire.

Edition abonnés

Edition abonnés

L'accès à la totalité de l'article est protégé.

Déjà abonné?

Gérez votre abonnement

Devenez abonné pour accéder à cet article

  • 30% de reduction en vous abonnant en ligne
  • des tarifs préférentiels dans la boutique et voyages
  • des centaines de billets offerts chaque mois

Abonnez-vous