Quand les EMS deviendront des prisons

©DR

BD. Pas joyeux l’avenir du monde tel qu’il est évoqué dans le nouvel album de la série S.O.S Bonheur. Notamment pour les retraités!

Disons-le d’emblée, la série S.O.S. Bonheur est de qualité. Il va ainsi une fois encore avec l’album sorti de presse récemment. Tout au plus peut-on espérer que la vision de l’avenir des auteurs ne deviendra jamais réalité.

On pense par exemple à cette société supposée rendre les gens heureux et qui n’hésite pas envoyer des retraités dans des maisons qui ressemblent à des prisons et pas forcément modèles. Prenez Virgil Toussaint, pensionnaire sans souci, quand il découvre qu’il est mis au ban. Plus de carte de crédit et on lui offre alors des vacances. Mais entre le prospectus et la réalité, il y a un pas, que dis-un un fossé. La jolie piscine est vide depuis la dernière glaciation et notre homme découvre qu’il est en fait un prisonnier, ni plus, ni moins, logé dans un mouroir. 

A travers d’autres chemins de vie, on voit que d’autres sont eux aussi traités comme des citoyens de seconde zone. C’est cynique et c’est angoissant parce que ce monde-là est crédible au regard de notre société actuelle où nombre de valeurs sont en train, comme les glaciers, de de disparaître à grande vitesse. 

J.-M.R.

S.O.S. Bonheur,Saison 2, Tome 2, Editions Dupuis Aire Libre

0 Commentaire

Pour commenter