On planche sur la bande dessinée?

©DR

De l’émotion et du rire sont au sommaire de notre dernière sélection de nouveautés BD. Et pour les plus jeunes, évidemment, le retour du Marsupilami.

J.-M.R.

Montagnes russes, Grand Angle, Editions Bamboo

Une bande dessinée qui peut paraître un peu naïve au premier abord, mais qui procure une dose d’optimisme et de feel good comme disent les anglo-saxons. Pourtant, l’intrigue n’a rien de drôle, notamment pour les couples qui cherchent désespérément à avoir un enfant. C’est le cas de Jean et Aimée. Aimée qui travaille dans une crèche et qui va prendre sous son aile un petit garçon, Julio, dont la jeune mère est débordée. Une liaison dangereuse, mais il y a parfois des histoires qui finissent bien.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Open space pandémie télétravail et autres contrariétés, Editions Dargaud

Un petit album de gags prépubliés dans le magazine économique Challenges et qui fait bien marrer. A condition d’aimer l’humour cynique des patrons ­– de la fiction bien sûr – et le comportement désabusé des employés qui tentent malgré tout leur chance de temps en temps … en étant sûr d’être rembarrés. Ça ne se lit pas d’un coup, mais c’est sympa et certaines histoires vous rappelleront des situations vécues. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Spoon & White, Road’n trip, Editions Bamboo

Vous cherchez un bon moment de détente? Ça tombe bien, cette intrigue policière et surtout humoristique, pour ne pas dire déjantée, ne compte plus les coups de feu. Il faut dire que dans le duo de détectives, évidemment improbable, le petit Spoon est particulièrement énervé et joue de la gâchette comme un dératé. Tout ça pour sauver la journaliste dont il est amoureux fou (ce n’est pas réciproque) et arrêter un milliardaire complètement foldingue. Cerise sur le gâteau, l’album est bourré de références au cinéma d’action et notamment à Clint Eastwood. Ok, ça ne vole pas haut, mais on s’amuse. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les frères Rubinstein, Le mariage Ben Soussan, Editions Delcourt

Troisième opus d’une saga contant la vie de deux frères juifs, cet ouvrage confirme toutes les promesses entrevues dès le tome 1. On y découvre Moïse avant-guerre qui hésite à se « franciser », mais aussi dans un camp de la mort où il n’a pas d’autre choix que de coiffer les officiers nazis pour sauver sa vie. Alors que Salomon s’échappe de prison dans ces années d’antisémitisme croissant grâce à son ami Bensoussan à qui il doit rendre de drôles de services. C’est intelligent, finement mené et même parfois drôle. Tout en nous rappelant les pires heures du siècle passé.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Marsupilami, Supermarsu, Editions Dupuis

Pour les plus petits, rien ne vaut le Marsupilami. Cette drôle de bestiole au pelage tâcheté et à l’interminable queue qui sert à tout faire, y compris assommer les méchants. Dans ce 33e tome de la créature imaginée par Franquin, le jeune Hector se retrouve dans la peau d’un Marsupilami. Génial non ? Enfin, pas tant que ça, l’apprentissage est rude. Bon, le scénario est un peu touffu comme la jungle qui entoure nos héros, mais c’est toujours aussi mignon. 

 

 

 

 

0 Commentaire

Pour commenter