Il était une fois l’Amérique

©DR

BD. On salue le lancement d’une passionnante nouvelle série, Agata, qui nous replonge à la fin des années 1920. Un certain Lucky Luciano monte alors en puissance dans la mafia alors qu’une jeune polonaise va débarquer à Ellis Island.

Fin des années 1920, début des années 1930: une époque charnière pour l’Amérique qui doit composer avec la mafia dont les chefs s’entretuent au profit notamment d’un certain Lucky Luciano. Mais le pays de tous les possibles est aussi confronté à l’immigration, avec notamment l’arrivée d’une belle et jeune femme, Agata, qui a dû fuir la Pologne. Bien sûr, les deux mondes vont se croiser.

En dehors d’une intrigue rondement menée, on s’immerge avec passion dans l’histoire de cette Amérique souterraine alors que les élections battent leur plein, avec un certain candidat Roosevelt. Et comme le dessin est à la hauteur de l’histoire, on attend avec impatience le prochain tome.

J.-M.R.

Agata, Editions Glénat

 

 

0 Commentaire

Pour commenter