Des taupes parmi les loups

©DR Sarah Bird

La Britannique Robin Young s’est fait un nom parmi les auteurs de romans historiques. Son dernier ouvrage nous emmène à Florence, dans l’entourage de Laurent le Magnifique et en Espagne où les rois catholiques en finissent avec les Maures.

Après Les serpents et la dague, Robin Young nous offre enfin la suite des aventures de Jack Winter et de Harry Vaughan. Deux demi-frères qui se haïssent et qui ont choisi des routes aux antipodes. Jack est un bâtard, n’a plus rien et a dû fuir l’Angleterre désormais dirigée par Henry Tudor. A l’inverse, Harry est entré dans les bonnes grâces du monarque, en lui livrant par traîtrise ses ennemis et une mystérieuse carte évoquant un nouveau monde. 

Avec ses derniers amis, Jack tente de comprendre qui il est et devra trouver la réponse à Florence en se mettant au service de Laurent de Médicis, à la tête d’une académie secrète qui détient bien des réponses. Mais pour les obtenir, le jeune anglais devra infiltrer la Compagnie des Loups qui semble être au centre d’un complot. 

Harry est lui aussi en bonne compagnie, celle des monarques d’Espagne qui ont entrepris la reconquête de l’Andalousie détenue par les Maures. Entre deux sièges de citadelles, il a pour mission secrète d’empêcher la Reine de soutenir financièrement l’entreprise d’un certain Christophe Colomb.

C’est avec fluidité que Robin Young nous fait passer d’un monde à l’autre, nous entraînant dans l’intimité des puissants d’alors. L’époque est aux complots de toutes parts et les spadassins sont légion. Oui, on ne s’ennuie pas un instant dans La cour des loups.

J.-M.R.

La cour des loups, Editions fleuve 

0 Commentaire

Pour commenter