Gnocchis comme des palets d'or

Sandrine et Jeanne, mère et fille, mitonnent ensemble de délicieux petits plats où les bons vieux trucs se mixent avec toutes les dernières astuces ( Editions Larousse) Bon appétit !
© DR

J’ai découvert cette recette dans un « diner » new-yorkais qui ne faisait pourtant pas beaucoup d’étincelles en cuisine. J’y allais seulement au petit-déjeuner pour la garniture de ses œufs, des « gnocchis » de polenta à la fois crémeux et croustillants

Pour 6 personnes — Préparation : 10 minutes — Cuisson : 1 heure 10 à 1 heure 15

 

Ingrédients

  • 250 g de semoule de maïs complète
  • 1 branche de romarin
  • 3 pincées  de quatre-épices   
  • 1 filet d’huile d’olive   
  • 100 g de parmesan frais
  • 20 g de beurre   
  • 1 cs de sel
  • Poivre du moulin
     

Préparation

Portez 125 cl d’eau à ébullition avec le sel et la moitié de la branche de romarin, puis versez la semoule en pluie en fouettant (attention aux éclaboussures) jusqu’à homogénéité. Faites gonfler 45 minutes à feu très doux sans cesser de remuer avec la cuillère en bois. Hors du feu, incorporez un filet d’huile d’olive, salez et poivrez
Préchauffez le four à 200° C. Etalez la semoule sur une plaque de cuisson et découpez des palets à l’aide d’un petit verre ou d’une cuillère humidifiée. Mettez-les dans un plat de cuisson huilé. Parsemez de quatre-épices et de parmesan râpé, puis répartissez des noisettes de beurre et des aiguilles du romarin restant. Enfournez pour 25 à 30 minutes : les gnocchis doivent être croustillants à l’extérieur et fondants à l’intérieur.

Le petit plus : pour un plat complet, vous pouvez ajouter de la sauce tomate avant de faire gratiner les gnocchis au four. Il existe des semoules précuites, mais non complètes, qui cuisent vite.

 

0 Commentaire

Pour commenter