TV & DVD: notre sélection du mois !

© iStock

Un divorce comme dans la vie

Un film étonnant. Pour rendre leur séparation moins douloureuse, les acteurs Romane Bohringer et Philippe Rebbot ont décidé d’en faire un film. Le résultat est touchant, sensible parfois, voire souvent drôle. On aimerait bien que tous les divorces se passent comme celui-ci. L’amour flou, 97’

 

Soyons franc, l’histoire de ce flic français qui débarque à Miami pour venger la mort d’un pote et mettre fin à un trafic de drogue n’a rien d’original. Vu et revu cent fois aussi la complicité avec un inspecteur américain d’abord revêche, puis superpote avec le frenchie. Mais bon, il y a Omar Sy, et cette immense bouche au sourire si contagieux dans le rôle du héros, ça vaut toujours le détour. Sinon…  

Le flic de Belleville, 111’

 

 


Ça commence comme une comédie et ça tourne rapidement au cauchemar. Lors d’une soirée entre amis, l’idée d’un jeu surgit. Celle de poser tous les téléphones sur la table et de répondre ou de montrer les SMS à tout le monde. Chacun réalise alors qu’il a des secrets à cacher, et le repas tourne à l’aigre. On vous déconseille d’en faire de même. Un superbe casting à signaler avec Bérénice Bejo et Stéphane De Groodt notamment.

Le jeu, 90’

 


Grand oublié des Césars, le film de Gilles Lelouche a souvent été vendu comme une comédie. Erreur, c’est plutôt le portrait d’une bande de loosers qui se retrouvent dans le bassin pour former une improbable équipe de natation synchronisée masculine. Alors oui, il y a quelques moments drôles, notamment devant un tel manque de grâce. Mais c’est surtout touchant, terriblement humain. A voir donc, sans oublier un casting impeccable.

Le grand bain, 122’

0 Commentaire

Pour commenter