Cinéma: « Il était le meilleur ami de son père »

Primé au Festival du film d’histoire de Pessac, Thiel le Rouge, un agent si discret, de la réalisatrice suisse Danielle Jaeggi relate l’histoire d’un Neuchâtelois espionné et fiché parce que communiste.

Edition abonnés

Edition abonnés

L'accès à la totalité de l'article est protégé.

Déjà abonné?

Gérez votre abonnement

Devenez abonné pour accéder à cet article

  • 30% de reduction en vous abonnant en ligne
  • des tarifs préférentiels dans la boutique et voyages
  • des centaines de billets offerts chaque mois

Abonnez-vous