Bourvil, la gentillesse incarnée

Décédé trop tôt, en 1970, à l’âge de 53 ans, le génial acteur de La grande vadrouille et de Le corniaud reste dans tous les esprits. Un spectacle lui rend hommage au Théâtre du Jorat.

Edition abonnés

Edition abonnés

L'accès à la totalité de l'article est protégé.

Déjà abonné?

Gérez votre abonnement

Devenez abonné pour accéder à cet article

  • 30% de reduction en vous abonnant en ligne
  • des tarifs préférentiels dans la boutique et voyages
  • des centaines de billets offerts chaque mois

Abonnez-vous