Mon chat a été terrorisé par notre voisin

© Zhiltsov Alexandr

«J’ai surpris ce propriétaire, en train de lancer un bidon d’eau à Jasper, mon matou de 2 ans, afin de le chasser de son jardin. Depuis, mon animal est devenu peureux.»

Françoise, Porrentruy (JU)

Mon premier conseil, c’est de vous inviter à convaincre votre voisin de cesser ses agissements fort peu élégants! En effet,il est inutile de tenter de rassurer votre chat si celui-ci ne modifie pas son comportement.

Il faut savoir que, même si ce procédé n’a eu lieu qu’une fois, il est suffisant pour créer un traumatisme chez votre animal durant une période. Pour le convaincre que chez vous, il ne risque rien, il faut commencer par favoriser les jeux interactifs positifs. Par exemple en lui lançant une croquette ou en attachant un jouet ou un objet imprégné de valériane au bout d’une ficelle. En effet, les chats raffolent de l’odeur de cette plante, d’ailleurs également connue sous le nom d’herbe aux chats, qui provoque chez eux un état proche de l’euphorie!

Il est aussi important de multiplier les caresses. De plus, vous pouvez l’appeler à intervalles réguliers pour lui donner une petite friandise ou pour coiffer les zones qu’il préfère. Bref! Il faut lui montrer énormément d’attention.

Si votre chat est d’un caractère normal, ce traitement devrait suffire à lui faire retrouver la confiance qu’il avait autrefois en vous, en environ deux à trois mois.

Si, passé ce délai, vous n’observez aucune amélioration dans son attitude, il est alors possible que votre chat soit de nature anxieuse. Ou que votre voisin continue à le terroriser...

L’utilisation de phéromones – conseillée chaque fois que votre chat est exposé à un stress – peut alors s’avérer utile. Celles-ci existent en diffuseur pour la maison ou également en spray. Pensez d’ailleurs à appliquer le spray de phéromones dans la cage de transport de votre chat, à chaque fois que vous devez le déplacer hors de chez lui.

Besoin d’anxiolytiques?

Pour les chats naturellement anxieux, il existe la possibilité de le traiter avec des comprimés anxiolytiques, disponibles auprès d’un vétérinaire. Inodores, ces produits, dont certains sont dérivés du lait, peuvent être mélangés à sa nourriture.

Parfois, ce traitement s’avère insuffisant, en particulier si le chat a subi un vrai traumatisme. Il faut alors envisager d’autres comprimés qui, eux, devront lui être administrés par voie orale. Mais comment lui faire avaler une pilule? Lorsque votre chat rechigne à avaler un médicament, il existe sur le marché une gamme de croquettes spécifiques (un alicament), à lui donner en remplacement de ses croquettes habituelles. Une solution pratique, qui vous évite de devoir le stresser davantage, en devant l’attraper une fois par jour pour lui faire avaler un cachet! Cet aliment est également recommandé en cas de déménagement, lors d’un changement dans la vie d’un chat sensible, comme l’arrivée d’une nouvelle personne ou de nouveaux meubles dans le foyer.

De nombreux propriétaires de chats souhaiteraient d’ailleurs que chaque médicament puisse être administré sous cette forme! 

 

Anne-Marie Villard, médecin-vétérinaire, comportementaliste diplômée, Lausanne. 

 

 

0 Commentaire

Pour commenter