Des concierges bricoleurs et de bonne compagnie

© Darrin Vanselow

Pro Senectute Valais-Wallis lance un service de conciergerie à domicile pour personnes âgées dans les districts de Martigny et de Saint-Maurice. Sur demande, des bénévoles manieront le tournevis, seront de bon conseil ou iront se promener avec les aînés.

Le dernier Prix Goncourt, Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon, de Jean-Paul Dubois, raconte l’histoire d’un superintendant d’un grand immeuble à Montréal au Canada. Paul Hansen, le protagoniste, bichonne les résidents en réparant les pannes, en les consolant lors d’un décès, en conversant avec les solitaires. Il est pendant près de trente ans l’ange gardien de ce petit monde vieillissant qui compte sur ses talents de factotum. Geneviève Pierobon, assistante sociale à Pro Senectute Valais-Wallis, imagine un peu de cette manière le service de conciergerie pour personnes âgées à domicile qui vient d’être lancé, pour l’heure, dans les districts de Martigny et de Saint-Maurice. Plus tard, s’il rencontre du succès, il pourra être étendu à l’ensemble du Valais romand.
Dans le cadre de la consultation sociale, quelques personnes âgées manifestent régulièrement le besoin de petites aides ponctuelles pour exécuter, chez elles, des menus travaux ou pour des sorties autrement impossibles sans accompagnement. A Pro Senectute Valais-Wallis, on se dit que des bénévoles pourraient répondre à ces demandes d’aides parmi les aînés qui en ont exprimé le souhait. « Nous avions à l’esprit les concierges d’hôtel quand on a réfléchi à cette nouvelle prestation. Quelqu’un qui sait répondre aux attentes et aux demandes en tous genres des seniors. Quelqu’un qui sait changer une ampoule, régler une porte d’armoire, faire du jardinage comme s’il disposait d’une boîte à outils à tout faire, mais qui peut aussi faire la conversation, accompagner en promenade, apporter de la chaleur humaine. »

 


Geneviève Pierobon et Karen Ducommun de Pro Senectute.

 

Favoriser le maintien à domicile

En plus du côté pratique, le service a pour objectif de contribuer au maintien à domicile des seniors, tout en favorisant leur autonomie et leur qualité de vie. C’est la devise de Pro Senectute.Le service, complète Karelle Ducommun, également assistante sociale à Pro Senectute Valais-Wallis, « s’adresse à des personnes vulnérables sur le plan tant physique, social que culturel ». Ainsi, un coup de tournevis pour redresser une charnière défaillante, c’est aussi l’occasion d’échanger quelques mots, de prendre des nouvelles et, le cas échéant, de signaler des situations qui ne seraient pas connues des assistants sociaux ou des centres médico-sociaux, mais qui justifieraient leur intervention. Les concierges, précise Geneviève Pierobon, vont en effet fournir leur prestation en appoint aux services médico-sociaux. Marie Rose Cotting, dans son appartement de Martigny, se réjouit déjà de pouvoir bientôt sortir de chez elle pour quelques escapades en compagnie d’une ou d’un bénévole. Cette dame de 90 ans est l’une des premières à avoir sollicité Pro Senectute, afin de bénéficier du service de conciergerie.

 

Prendre l’air

Malvoyante, explique-t-elle : « Je ne peux plus quitter mon logement toute seule. Il y a les escaliers, l’ascenseur est un peu petit pour y rentrer avec un rollator, et la rampe à l’entrée de l’immeuble est trop raide. » Marie-Rose Cotting vit seule depuis cinq ans, depuis le décès de son mari, dans un logement où « j’ai tous mes repères ». Malgré un entourage bienveillant et présent ou le recours à Transport handicap qui n’assure que les déplacements pour se rendre chez le médecin, elle souhaite prendre, de temps en temps, l’air, se promener à Martigny où il y a toujours quelqu’un qui la reconnaît. Dans le but de répondre à cette demande et à d’autres qui commencent à affluer, Pro Senectute Valais-Wallis recherche des bénévoles aspirants concierges, afin de démarrer au plus vite ce service où savoir-faire de bricoleur et entregent sont les bienvenus.


Un grand merci de votre générosité

Vous avez été nombreux à acheter un « cœur de Noël » dans les points de vente Migros durant les fêtes de fin d’année. Grâce à votre solidarité, 1 725 000 francs ont été récoltés. Elle a généreusement redistribué vos dons à cinq associations caritatives qui viennent en aide aux personnes socialement défavorisées en Suisse. Pro Senectute a ainsi reçu la somme 345 000 francs pour son projet « Réunions conviviales ». Ce montant nous permet de poursuivre, avec l’aide de nos nombreux bénévoles, l’organisation de rencontres et d’activités pour les personnes âgées souffrant de solitude. Ces animations favorisent, entre autres, le maintien à domicile de nos aînés. Merci aux nombreux bénévoles… merci à vous de votre générosité !


Pour toutes informations :

Pro Senectute Valais-Wallis

  • 027 721 26 41 (Martigny)
  • 027 455 26 28 (Sierre)

0 Commentaire

Pour commenter