Les seniors au fil de l’aquarelle

Depuis une dizaine d’années, Pro Senectute Valais propose des cours de peinture. En mai, onze aînés aquarellistes amateurs exposent dans la Grange à Emile, à Martigny. Reportage dans les ruelles du bourg, quelques jours avant le vernissage.

Le groupe de seniors écoute les consignes de Pierre-Alain Corthay. L’animateur des cours d’aquarelle de Pro Senectute Valais leur propose de réaliser des croquis en plein air. Le vent décoiffe les onze participants réunis un après-midi de mars devant la Grange à Emile au cœur de Martigny-Bourg. C’est là qu’ils vont exposer les peintures issues des ateliers. Les dessins au crayon qu’ils esquissent aujourd’hui, à l’approche du vernissage, servent d’ébauches à des aquarelles rassemblées, ensuite, dans une œuvre collective présentée dans cette bâtisse, léguée par la famille propriétaire à Martigny et transformée en un espace public avec le soutien de la Fondation Annette et Léonard Gianadda. Les cours sont au programme depuis 2009. L’exposition « Nous voyons le monde ainsi et vous ? » se prépare, c’est la quatrième de la série, précise Nathalie Humbert, animatrice socioculturelle à Pro Senectute Valais. Pour la deuxième fois, elle se déroule dans la Grange à Emile et les commerces environnants. Après les explications, la petite assemblée se disperse aux quatre coins du bourg. Les aînés explorent les lieux à l’aide de cadres en carton qui leur permettent d’isoler une vue, de délimiter un aperçu à la manière d’un objectif photographique. Justement, Pierre-Alain Corthay photographie les sujets retenus. Plus tard, au calme, chacun achèvera la pièce à partir de cette image.

 

 

« Ma joie, mon équilibre »

Thérèse Fragnière vise un ensemble composé d’un arbre et de balcons. Avant les cours, elle peignait en autodidacte. « C’est ma joie, mon équilibre », susurre-t-elle en jaugeant la taille des branches. Sans oublier « le bonheur du partage ». Le groupe mélange des aquarellistes au long cours et des débutants. Certains ont déjà exposé, comme Thérèse. D’autres sont des néophytes. C’est le cas de Guy Jambers. « Je suis le petit dernier », blague-t-il. Ancien enseignant de mathématiques et d’informatique, président des Aînés de Bramois, il cherchait une activité plus intime. Une année après ses débuts, il constate : « C’est une bonne thérapie. » Ebloui par le soleil, Dominique Hennemann, quand il peint, « se déconnecte de la réalité, des soucis ». Agnès Luisier, concentrée sur un portique, évoque des « moments privilégiés, quelque chose qui ressemble à la méditation ». Elle qui, pendant longtemps, a cru ne pas savoir dessiner, qui ne se l’autorisait pas, vit désormais dans ce monde d’émotions en couleurs. « Aujourd’hui, je suis surprise de ce que j’arrive à faire. »

 


Nos amateurs aquarellistes en plein repérage dans les rues de la cité valaisanne.

 

Très relaxant

Dans la rue voisine, Brigitte Waeber, aux prises avec une vitrine et des pots de fleurs, plonge dans « la luminosité, la transparence, et c’est très relaxant. Je suis complètement dedans. » Alice Coquoz semble aussi accaparée par l’exercice. Elle annote son esquisse en indiquant les couleurs de son sujet. Brigitte aime portraiturer « des bêtes ». Là, elle a été attirée par une libellule géante accrochée à une porte. Mike Papala résume, à lui tout seul, la joie très sérieuse des aquarellistes amateurs qui contemplent le monde pour le refaire à l’envi, à leur guise. « Je vois le réel comme un assemblage de formes et je pense en couleurs quand je peins. » Ni plus ni moins.

           Marco Danesi


 Informations

Exposition du 10 au 26 mai 2019, les mercredi, vendredi, samedi et dimanche,
de 15 h à 18 h, vernissage le 10 mai, dès 18 h 30. Grange à Emile, rue des Fontaines, Martigny-Bourg


Des moyens auxiliaires à portée de main

Pro Senectute Fribourg offre un service unique et indispensable : un magasin de moyens auxiliaires ouvert cinq jours sur sept, matin et après-midi. Un catalogue exhaustif de l’offre est publié sur le site de la section. Le document énumère, dans le détail, la vaste gamme de ressources techniques pour surmonter un handicap momentané ou durable, des problèmes physiques. On trouve des rollators, des fauteuils roulants, des lits de soins, des articles pour les toilettes. Au total, plus de 8000 moyens auxiliaires sont listés améliorant la mobilité, l’autonomie, le maintien à domicile, jusqu’à faciliter les gestes du quotidien. Ces produits sont disponibles à la vente ou à la location. Une équipe de quatre personnes assure la gestion du service. Les collaborateurs se rendent également à domicile pour des évaluations et un conseil individualisé. Les articles sont livrés dans le canton de Fribourg et aussi dans les régions voisines. Le service collabore régulièrement avec des institutions sociomédicalisées.     

 

M.D.


Infos: 026 347 12 48 ou info.moyensauxiliaires@fr.prosenectute.ch

0 Commentaire

Pour commenter