Conseil des Aînés: la « voix des seniors » au Palais fédéral a 20 ans

Conseil des Aînés: la « voix des seniors » au Palais fédéral a 20 ans

 Quand les seniors montent au front, comme ici à Lausanne en 2015, leur voix porte d’autant mieux si elle est relayée au Conseil fédéral.©

En 2001, le Conseil fédéral appelait de ses vœux la création du Conseil suisse des aînés: un organe consultatif pour lui-même, le Parlement fédéral et les offices fédéraux. Vingt ans plus tard, son rôle est plus que jamais essentiel.

Sur la page d’accueil du Conseil suisse des aînés (CSA), deux thématiques et une prise de position sont mises en avant, en cet été 2021 : la violence contre les personnes âgées, l’âgisme et le soutien affirmé à la loi Covid-19. On le voit, vingt ans après sa fondation, le CSA, regroupant de fait près de 160 000 membres est tout à fait dans son rôle d’alerte et de sensibilisation auprès du Parlement. Concernant le premier point, il rappelle que « les abus, les violences physiques et psychologiques à l’encontre des personnes âgées sont malheureusement une réalité et se produisent beaucoup plus fréquemment qu’on veut bien l’admettre ».

Edition abonnés

Edition abonnés

L'accès à la totalité de l'article est protégé.

Déjà abonné?

Gérez votre abonnement

Devenez abonné pour accéder à cet article

  • 30% de reduction en vous abonnant en ligne
  • des tarifs préférentiels dans la boutique et voyages
  • des centaines de billets offerts chaque mois

Abonnez-vous