Rencontres à l'ancienne

© Ana-Tina Eberhard / Réseau cafés récits Suisse et DR
"Pas de rencontres à la chaîne. On prend le temps de faire connaissance, comme au bon vieux temps. " explique le directeur François Dubois.

Pro Senectute Arc jurassien, Bienne-Seeland et Berne réinventent le speed dating
à l’intention des seniors. Dans un cadre idyllique, elles invitent dames et messieurs à prendre le temps de faire connaissance en français, en suisse allemand et en allemand.

inspirant du speed dating (NDLR, série d’entretiens courts avec des partenaires potentiels) qui fait fureur de nos jours, trois sections voisines de Pro Senectute — Arc jurassien, Bienne-Seeland et Berne — lancent un projet inédit afin de favoriser les rencontres entre seniors des deux sexes provenant de régions linguistiques francophones et germanophones.
Si des speed dating traditionnels pour les personnes âgées existent déjà, celui qui se prépare sort des sentiers battus, explore d’autres dimensions. Vitesse et quantité ne sont pas à l’ordre du jour. On évite la pression à la réussite. « C’est plutôt du slow dating. Il s’agit de prendre le temps, explique François Dubois, directeur de Pro Senectute Arc jurassien. Ce qui compte, c’est la qualité des échanges qui, plus est, en deux voire trois langues : français, allemand, suisse allemand. » Même s’il n’est pas indispensable d’être bilingue ou trilingue.

 

Un site romantique

La première de ces sorties « à l’ancienne — car rien de tel que des vraies rencontres », s’exclame François Dubois — est prévue au mois de septembre. Elle aura lieu dans un établissement renommé de La Neuveville dans le canton de Berne : l’Hôtel Jean-Jacques Rousseau, au bord du lac de Bienne.
Sur des rives très romantiques, « dans un coin de paradis sur terre », renchérit François Dubois, les personnes âgées inscrites auront tout un après-midi pour faire connaissance au lieu de la poignée de minutes prévue lors des soirées habituelles pour célibataires. Autour de quelques animations et thématiques — bien-être, culture, bien-vivre, jeux, entre autres —, les participants auront loisir de converser, de se découvrir, d’écouter ou de parler la langue de l’autre et, qui sait, de trouver l’âme sœur. Le but est avant tout de favoriser des liens, des relations amicales, d’offrir aux aînés un espace « privilégié » de dialogue, au calme, décontractés, précise François Dubois.

En Suisse, un tiers des retraités vivent seuls. Et d’aucuns souffrent d’un certain isolement. Ces événements sont alors des occasions pour chasser la solitude au-delà des barrières, qu’elles soient physiques, sociales et même linguistiques. « Pendant l’après-midi, nous projetterons également quelques extraits du documentaire Les Dames ». Réalisé par Stéphanie Chuat et Véronique Raymond, en 2018, le film raconte le quotidien de cinq femmes âgées en quête d’un compagnon. Entre sites de rencontres sur le web et thés dansants, les protagonistes revendiquent leur désir de vivre, de goûter encore au bonheur dans un monde qui ne sait plus les voir, obnubilé par la jeunesse et les écrans. Le « speed dating » à la manière de Pro Senectute prend à bras le corps ce désir, afin qu’il s’exprime au rythme et dans la langue des femmes et des hommes — même si ces derniers répondent moins souvent à ce genre d’invitation — qui auront fait le pas. Dans le but d’ailleurs de favoriser la présence du sexe masculin, les personnes qui se rendront au rendez-vous accompagnées d’un senior célibataire bénéficieront d’un rabais sur les frais d’inscription.              

 

Marco Danesi


Informations pratiques

Lieu : Hôtel Jean-Jacques Rousseau, La Neuveville

Date : 12 septembre 2019, de 14 h à 19 h 30 environ

Prix : 75 fr. y compris l’apéro dînatoire (les frais de déplacements sont à la charge des participants). Les personnes au bénéfice de prestations complémentaires à l’AVS bénéficient d’un prix spécial

Délai d’inscription : 19 août 2019

0 Commentaire

Pour commenter