Pourquoi devrait-on réserver une place pour son vélo dans les trains ?

©Istock

Plus de 54 000 cyclistes sont fâchés face à l’obligation de réserver sa place de vélo dans les trains, introduite par les CFF.

 

Les CFF freinent-ils la mobilité douce avec une réservation obligatoire pour les vélos ?

Non, bien au contraire : avec la réservation obligatoire sur les Intercitys, les clients ont désormais l’assurance qu’une place est réservée pour leur vélo, ce qui va tout à fait dans le sens de la mobilité douce et le train est en lui-même 
un mode de transport écologique ! 

 

Les pro-vélos disent que vous avez raté le premier train des aménagements en faveur des cyclistes.

Je comprends les demandes des cyclistes, qui souhaiteraient se déplacer à leur guise et en toute liberté. Je rappelle aussi qu’il n’y a pas besoin de réservation obligatoire dans les trains régionaux et Interregio. Les CFF ont rapidement pris des mesures pour acheminer davantage de vélos. 

L’été dernier, nous avons connu, certains jours, des pics à 15 000 vélos transportés. Sur les deux lignes où nous avions le plus de demande, entre Berne et le Valais et entre Zurich et les Grisons, nous avons ajouté des fourgons pour le transport 
des bicyclettes, les jours de grosse affluence. Quelque 4000 places pour les vélos ont été créées. A plus long terme, nous réserverons davantage de places pour les vélos dans nos nouveaux trains. Les trains duplex Bombardier, par exemple, peuvent accueillir 24 vélos, contre 9 pour les trains plus anciens.

 

Comment assurer l’équilibre entre piétons et cyclistes ?

Prenez un train Intercity au départ de Lausanne. A l’intérieur, vous trouverez, comme dans la vie de tous les jours, des clients avec des envies différentes : sur les quelque 
1000 personnes qui prendront place, certains voudront pouvoir manger ou boire un verre durant le trajet, d’autres un espace tranquille pour travailler, les familles apprécieront 
un espace pour que les enfants puissent jouer, les voyageurs voudront de la place pour leurs valises et les cyclistes un espace assez important pour transporter leur vélo. Les CFF veulent transporter tout le monde, et répondre aux désirs de chacun.

 

 

A lire aussiLes femmes doivent-elles faire l’armée ?

 

 

 

 

Pourquoi bousculer les CFF qui tentent de trouver une solution à l’augmentation continue des vélos dans leurs trains ?

La réservation obligatoire est une contrainte lourde. A chaque obstacle, on diminue le nombre de personnes qui utiliseront l’infrastructure. Les pendulaires doivent payer, chaque jour, 4 francs supplémentaires. C’est coûteux et contraire à l’idée d’une flexibilité de la mobilité. Les CFF cherchent des solutions, notamment avec la création récente d’un « conseil du vélo », mais la réservation obligatoire ne fait que freiner l’accès du vélo au train. 

 

Que répondez-vous aux CFF qui affirment chercher un équilibre entre cyclistes et piétons ?

Les CFF communiquent souvent sur l’importance de renforcer une mobilité plus durable et l’intermodalité des transports, autrement dit le fait de combiner plusieurs modes de transports, en fait indéniablement partie. Les capacités doivent être augmentées en période estivale, en retirant quelques sièges pour laisser de l'espace à des vélos supplémentaires. Ce serait un début et permettrait de trouver un équilibre piétons / cyclistes. 

 

Concrètement, comment faciliter l’embarquement du vélo en train ?

Les gares sont sous-dotées en places de stationnement sécurisées pour cycles, ce qui encourage les usagers à prendre leur vélo dans le train plutôt que de le stationner à la gare. En remédiant à ce problème, on diminue également la pression des vélos sur la capacité des trains. Les anciennes rames doivent aussi être adaptées; les crochets disposés dans chaque wagon de 2e classe sont insuffisants, en particulier en période estivale. Ils sont inadaptés aux vélos actuels et inaccessibles pour les personnes âgées. 

 

Propos recueillis par Nicolas verdan

 

 

 

1 Commentaire

Pour commenter

Dans toutes les gares d'importance, on peut louer des vélos. Pas besoin de prendre le sien avec !!!!