Le Fort de Chillon sort de l’ombre

Le Fort de Chillon sort de l’ombre

© Corinne Cuendet

Invisible de l’extérieur, l’un des plus importants monuments construits par l’armée suisse pendant la « mob » dévoile enfin ses secrets militaires. Transformé en musée et en parc d’attractions, ce labyrinthe souterrain offre une perspective concrète, didactique et ludique sur le Réduit national.

Plus que discret derrière son camou-flage de fausse roche, le Fort de Chillon a longtemps conservé jalousement son « secret défense ». D’ici à quelques semaines, il sera toutefois possible de découvrir la nouvelle parure de cet important ouvrage militaire, tout juste transformé en musée interactif, en lieu de réunion et en parc d’attractions.

Construit entre 1941 et 1942 comme fort d’artillerie et d’infanterie, fortification active jusqu’en 1994, déclassé le 23 mars 2001, ce lieu emblématique a désormais pour ambition de montrer quelle fut la vie des soldats de forteresse et d’exposer le concept de la défense suisse dans la deuxième moitié du siècle passé.

Edition abonnés

Edition abonnés

L'accès à la totalité de l'article est protégé.

Déjà abonné?

Gérez votre abonnement

Devenez abonné pour accéder à cet article

  • 30% de reduction en vous abonnant en ligne
  • des tarifs préférentiels dans la boutique et voyages
  • des centaines de billets offerts chaque mois

Abonnez-vous