Rencontre avec René Prêtre

« Je ne sais pas si se faire opérer est un droit. C’est un privilège »

René Prêtre opère les cœurs d’enfants depuis vingt-neuf ans. En Suisse, bien sûr, mais aussi au Mozambique et au Cambodge où il mène des missions bénévoles, deux fois par ans avec sa fondation. Rencontre.

Edition abonnés

Edition abonnés

L'accès à la totalité de l'article est protégé.

Déjà abonné?

Gérez votre abonnement

Devenez abonné pour accéder à cet article

  • 30% de reduction en vous abonnant en ligne
  • des tarifs préférentiels dans la boutique et voyages
  • des centaines de billets offerts chaque mois

Abonnez-vous