Jacques Hainard ne se laisse pas muséifier

Ancien directeur du Musée d’ethnographie de Neuchâtel, il est le Suisse qui a mis en vitrine les objets du quotidien. A 75 ans, il continue de s’interroger avec humour sur le monde alentour.

Edition abonnés

Edition abonnés

L'accès à la totalité de l'article est protégé.

Déjà abonné?

Gérez votre abonnement

Devenez abonné pour accéder à cet article

  • 30% de reduction en vous abonnant en ligne
  • des tarifs préférentiels dans la boutique et voyages
  • des centaines de billets offerts chaque mois

Abonnez-vous